nouvelles2

Homélies, réflexions et spiritualité

Nouvelles

jeudi, 07 septembre 2017 14:39

Lisons toujours.

Écrit par

Michel Proulx: Témoigner de Dieu aujourd'hui, pour un nouvel élan missionnaire. Mériaaspaul, 2017. Excellente réflexion pour un agir papstoral dans le cadre d'un renouveau missionnaire. "Michel Proulx offre un livre original et convaincant, qui libère en nous ce goût enfoui de dire la joie d'être chrétien." Je vous laisse la joie de le découvrir.

vendredi, 25 août 2017 16:04

Une bonne lecture

Écrit par

Jean-Yves Marchand: Espérance pour l'Église au Québec. Mediaspaul.2010.L'auteur connait bien l'Église du Québec et présente des pistes d'espérance pour cette Église. Nous passons d'une Église qui gérait l'ensemble de la vie du peuple à une foi optionnelle. Nous passons d'une Église théiste à une Église centrée sur Jésus Chirst. Nous passons d'une Église qui comptait sur une forte institution à une Église qui compte sur ses membres. Nous passons d'une Église chargée des services publics à une Église qui fait la promotion des valeurs. Cette Église en train de naitre nous demande une volonté de conversion et de renouveau. Nous passons d'une Église de pouvoir à une Église qui fait autorité. Ce qui fait autorité, c'est ce qui a du sens aujourd'hui. Cette brève étude nous laisse au coeur un certain nombre d'espérance pour l'avenir. Bonne Lecture.

jeudi, 10 août 2017 15:33

Lisons encore.

Écrit par

Pascal Desthieux: Habiter le silence dans la liturgie. Salvator. L'auteur est professeur à l'Université catholique de Louvain. Le silence est important dans la vie ordinaire, il a une place essentielle également dans la liturgie. Depuis Vatican 11, notre liturgie est devenue très bruyante, on parle et on chante sans arrêt. Le silence permet d'intégrer la parole, de la ruminer un peu, de la faire nôtre. Souvent des couples âgés ne parlent pas beaucoup verbalement, leur silence est parlant. Il est rencontre intérieure. Dans la liturgie, le silence favorise une rencontre intérieure avec le Seigneur. Le silence n'est pas un temps vide, mais un temps rempli d'une présence. Le silence dans la liturgie est comme le sel dans l'aliment, il donne du goût. Nous avons à nous éduquer mutuellement à l'importance du silence dans nos célébrations. Bonne Lecture.

 

lundi, 31 juillet 2017 14:06

Des gens débrouillards.

Écrit par

Une église d'une petite paroisse est transformée en théâtre. Hier, j'ai assité à la dernière représentation de l'année. J'ai admiré à la fois l'ingéniosité et la débrouillardise des gens pour rentabiliser leur église et aussi les talents extraordinaires de ces travailleurs qui donnent beaucoup d'heures pour réaliser ces projets. L'église était pleine de gens venus de centaines de kilomètres à la ronde. Nous avons vécu un bon moment de fraternité.

Je pensais au contraste qui se fai tavec nos secteurs en Église. On essaie de rassembler les gens des paroisses avoisinantes pour les messes et nos églises restent vides. Quand on présente des événements qui intéressent les gens, il s'y rendent. Ne sommes-nous pas un peu questionnés? Qu'est-ce qui manque à nos célébrations, à notre religion pour que les gens soient rejoint dans leur attente et leurs besoins? Est-ce que nous mettons l'accent sur le rassemblement de la communauté ou sur le rite bien fait? A la retraite j'écoute  beaucoup les chrétiens autour de moi, je regarde ce qui se passe et il me semble que nous sommes déconnectés de la vie. Pourquoi ne pas accepté de se laisser questionner.  

 

dimanche, 30 juillet 2017 15:21

Suivre la pensée.

Écrit par

Luc Forestier: Les ministères aujourd'hui. Salvator, 2017. Beaucoup de choses sont écrites sur les ministères dans l'Église. Ce livre du Père Forestier apporte une vision inéressante où il fait voir le lien dans les différents ministères en lien avec le ministère de l'Évêque. Nous vivons un bouleversement en Église face aux ministères surtout en ce qui concerne  les minstères des baptisés. Quelle place faire à ces ministères variés comme le demande le Concile et le Pape François. Ou mieux quel sens a chacun de ces ministères en lien avec le minsitère de l'Évêque. Si nous voulons que les ministères aient un avenir, il est essentiel de partir du sens des ministères en Église en lien avec le ministère de l'épiscope, et non se limiter à la fonction. Ce livre nous ouvre des horizons face à ces questions urgentes dans l'Église, mais laisse aussi des questions en nombre suffisant pour continuer la recherche. Ces lectures nous permettent de suivre l'évolution de la pensée théologique et pastorale. Bonne lecture.

 

jeudi, 20 juillet 2017 16:09

Un livre passionnant.

Écrit par

Bart D. Ehrman: Jésus avant les Évangiles. Comment les premiers chrétiens se sont rappelé, ont transformé et inventé leurs histoires du Sauveur. Novalis.  2017. L'auteur,  un célèbre spécialiste du Nouveau Testament, se demande comment les évangélistes qui ont écrit plusieurs années après la mort de Jésus ont interprété les traditions orales de leur temps. A partir d'exemple concrêt d'aujourd'hui, il montre comment la mémoire conserve et rerpoduit les souvenirs d'événements. Est-ce que les paroels de Jésus sont transmises textuellement ou déformés ou inventés? Tout est question de mémoire et de traditions orales et il y a des souvenirs déformés et même inventés. Ce qui faisait dire à un bilbiste contemorain: "Dans la bilbe tout est vrai mais très peu de choses sont réelles". Ce livre est une lecture très enrichissante, parfois difficile mais rafraichissante pour la compréhension du message de Jésus christ. Bonen Lecture.

jeudi, 13 juillet 2017 14:48

Une petite lecture.

Écrit par

Neale Donald Walsch: Messagers de lumière. Soyez des phares. L'auteur était un sans abri qui est devenu un auteur renommé, nous invite dans ce petit livre à passer de l'agir à l'être. Il nous invite non à gagner notre vie, mais à créer  notre vie. "Le but de la vie est de recréer son SOI." En lisant ce livre, je me rends compte que la vie nous conduit là si nous savons l'écouter. Ce qui donne forme à notre vie et donne le bonheur est la réalisation de ce que nous portons dans le coeur, au dedans de nous. Le but de notre vie est de réaliser au mieux ce que nous sommes en dedans. Nous sommes invités à devenir des messagers de lumière. Bonne lecture.

lundi, 10 juillet 2017 16:42

A lire.

Écrit par

Jennifer Welsh: Le retour de l'histoire. Conflits et migrations au XX1e siècle. Boréal, 2017. On dit souvent: Plus ça change, plus c'est pareil. C'est un peu ce que nous décrit cette étude. A la suite de la chûte du mur de Berlin en 1989, nous avions pensé que ce serait la fin de l'histoire et que les démocraties reprendraient du galon. Mais l'égard grandissant entre pauvres et riches a vite ramené les batailles, les émeutes, les  exécutions arbitraires, la torture, etc. L'auteur essaie non seulement de rappeler ces mouvements, mais aussi de les compprendre, de les expliquer. Les démocraties ont de la misère à se garder la têtes en dehors de l'eau. Le monde devra être vigilant pour éviter le naufrage. Bonne Lecture.

mardi, 27 juin 2017 17:10

Lire et méditer.

Écrit par

Maurice Boulet: Le lac des  songes. Récit initiatique. Ed. Le Dauphin blanc. 2016. Récit d'un homme qui dans un songe passe de ses rêves, ses mensonges, sa vie fabrquée à la réalité de sa conscience et de la vérité de sa vie. Dans une série de rencontres avec des sages, le voyageur découvre l'insatisfaction de sa vie fabriquée sur la peur et le mensonge pour entrer en lui-même et sortir de la route des songes pour marcher sur la route de la vie, la route des humains. Rafraichissante lecture.

samedi, 17 juin 2017 14:42

À lire et méditer.

Écrit par

Jean-Philippe Aauger ptre:  Tous disciples-missionnaires. Novalis. Partant de la situation de notre Église au Québec, l'auteur nous expose cette dimension de l'Église disicples-missionnaires et ses retombées dans nos paroisses. La paroisse semble aujourd'hui être a bout de souffle, il ne s'agit pas de tomber dans le modèle de la modernité où on risque de laver le message de l'Évangile, ni dans le modèle ecclésiastique où on se refeme sur soi, sur son petit monde  d'Église où on se sent bien, mais d'envisager un modèle d'évangélisation qui répond mieux aux besoins de notre société et de l'Évangile du Christ. Ce sont des pistes intéressantes de recherche et d'expérience qui devraient être discernées et expérimentées en équipes de communauté.Ce livre nous parle beaucup de la dynamique missionnaire. L'auteur donne une explication à l'émission "L'Église en sorrtie". Bonne lescture.

Page 4 sur 9