nouvelles2

Homélies, réflexions et spiritualité

Nouvelles

mardi, 05 avril 2016 14:28

Invités à la messe.

Écrit par

Les employés de St-Hubert à la suite de la vente de l'entreprise sont inquiets de leur avenir. La situation est changée et l'avenir leur apparait plus incertain. C'est ce que vivait les apôtres au matin de Pâques. Jésus est mort, leur projet est foutu, ils sont sur le chômage. Ils retournent à leur métier: la pêche, mais leur filet reste vide. Notons que c'est la nuit. Il fait noir au dehors comme dans leur coeur découragés. Il faudra attendre la lumière du jour, lumière du ressuscité pour remplir les filets. Pauvres disciples, ils n'ont rien compris de la mission donnée par Jésus le jeudi saint et ils retournent à leur barque.

Jésus arrive et leur dit: "Jetez le filet à droite. Jetez le filet là où il y a du poisson. Mais Jésus veut aussi et surtout leur faire comprendre que lamission donnée n'est pas la leur mais la sienne et que c'est avec Lui qu'ils la réaliseront. Bâtir le royaume du Père est l'oeuvre du ressuscité avec nous et nous avec lui. Le Christ nous a donné cette misssion et il est demeuré présent pour la réaliser avec nous.

Nous vivons aujourd'hui en Église une situaiton semblable à celle des apôtres de l'Évangile. Nos églises se vident -nos filets sont vides-, les gens sont indifférents aux célébrations, le poisson ne mord plus à l'hameçon qu'on présente. Les personnes engagées se découragent. Jésus se présente et nous dit: jetez le fielt à droite là où il y a du poisson. Allez vers vos frères et soeurs pour les écouter et savoir quel genre de filets les intéresse. Nous voulons que les chrétiens adhèrent à nos façons de voir et de célébrer mais les chrétiens nous invitent à changer de filets pour répondre à leurs besoins spirituels.

Notons que dans l'Évangile d'aujourd'hui, Jean reconnait le Seigneur et non Pierre. L'expérience du Christ ressuscité se fait au niveau du coeur. Jean est le disciple bien-aimé alors que Pierre est plus au niveau de la raison. Nos filets se rempliront si nous descendons au niveau du coeur, au niveau de l'amour, au niveau de la spiritualité. Jeter le filet à droite, c'est sortir de nos sécurités, nos façons de faire, nos façons de célébrer pour rejoindre le chrétien de la rue et nourrir sa foi et sa vie chrétienne. Vos filets se rempliront si vous vous placez d'abord à mon école, si comme Piere vous courrez vous placer près du maitre pour apprendre la liberté et l'amour. Être près du maitre, c'est se placer à l'écoute de sa Parole, méditer sa façon d'accueillir et d'accompagner la vie autour de lui. Le disciple du maitre n'a pas nécessairement un diplôme de l'université, mais il a un coeur diplômé.

Le disciple comme le témoin du ressuscité est un compagnon de route du Christ au quotidien dans la prière et la méditation de la parole de Dieu. La Parole va changer notre coeur et nous conduire à la prière. Nous sommes habitués à faire des prières, nous devons aussi apprendre la prière. Ce que Jésus fait avec ses disciples, c'est qu'il les invite à la messe. MESSE  vient de "mittere" qui signifie envoyé. Nous sommes envoyés à la messe sur le monde et dans le monde. Nous sommes envoyés au coeur de la vie quotidienne remplir les filets et les conduire à Jésus. Le Pape François nous envoie à cette messe sur le monde durant l'année de la miséricorde.

Alors dans notre quotidien, près de lieux où se vit la miséricorde, où le Christ ressuscité se révèle auprès des pauvres, des mal gommés de la société, des femmes et des enfants victimes  de violence et d'injustice, auprès de malades et des personnes seules ... nous puissions dire comme saint Jean: C'EST LE SEIGNEUR. 

 

vendredi, 01 avril 2016 15:49

Il aimait ...

Écrit par

Depuis la catastrophe aérienne des Iles de la Medeleine où Jean Lapierre a périt, sur les lèvres des commentateurs, une phrase revient toujours: "Il aimait les gens et les gens l'aimaient." En écoutant ces commentaires, j'entendais l'Abbé Pierre à qui on demandait comment il définissait le prêtre, il avait répondu: "C'est quelqu'un qui aime les gens et sait se faire aimer."

Jean Lapierre n'avait-il pas un charisme de pasteur? Un homme au franc parler, un homme vrai, un homme passionné. C'est le type du pasteur. Ne serait-ce pas ce type de pasteur dont nous avons besoin? Un homme de terrain qui serre les mains, nourrit les coeurs, rassemble autour de Jésus Christ. Nous pourrions méditer en ce sens en vue du dimanche des vocations qui s'en vient. M'est avis aujourd'hui que les pasteurs dont les chrétiens ont besoin ne sont pas seulement ou d'abord dans les grands séminaires. Nous y reviendrons.

mardi, 29 mars 2016 14:59

chercher Dieu.

Écrit par

Julie Saint Bris: Quête de soi, quête de Dieu? Presse de la renaissance. L'auteure fait une étude la psychologie jungienne et de la spiritualié chrétienne. Nous cherchons Dieu trop souvent là où Il n'est pas comme les gens au matin de Pâques. Nous avons connu une spiritualité descendante, qui vient de Dieu passe par le Pape et la hiérarchie pour arriver jsuqu'à nous. Alors que Dieu a révélé par les prophètes: j'inscrirai ma loi au fond de leur coeur. Notre spiritualité est ascendante. Elle part de nous pour nous monter en action de grâce. Dieu je le découvre d'abord dans la nature, dans ma vie, dans la vie autour de moi. Plus je me connais, plus je découvre la nature, le cosmos, plus je découvre la grandeur et l'amour de Dieu. C'est au coeur de ma vie que je dois faire l'expérience du sacré, que je dois découvrir que tout est sacré pour un croyant. Une grosse question nous poursuit: comment rejoindre et répondre à la quête de spirituelle de l'homme d'aujourd'hui parce que c'est là que nous découvrirons Dieu. Ce livre est d'une lecture parfois difficile, mais combien importante pour la vie aujourd'hui. bonne lecture à vous.

mercredi, 23 mars 2016 19:46

Faut lire!

Écrit par

Desmond Tutu: Dieu fait un rêve. Desclée de Brouwer. "Comme le révérend Luther King avant lui, l'archevêque Desmond Tutu nous propose une lumineuse vision d'amour et d'espoir." L'auteur nous parle du rêve de Dieu, du silence, de la foi de Dieu en l'homme, de voir avec les yeux du coeur, etc ... Ce sont de courts chapitres remplis d'amour et de profondeur. C'est libérant de vivre ces moments de communion avec Mgr tutu, Bonne lecture.

lundi, 14 mars 2016 14:54

Projet commun ...

Écrit par

Jacques Racine: Monde unique, Projet commun, l'engagement social de l'Église. Médiaspaul. 2016. Ce livre propose une étude succinte mais très intéressante de l'histoire de la doctrine sociale de l'Église. Nous y retrouvons les grandes encycliques des Papes qui ont tracé les grandes lignes de cette doctrine. Nous y trouvons les enseignements de Vatican 11 ainsi que la vision des Papes des denrières décennies qui ont ouvert la porte à des façons nouvelles et plus adaptées à la vie d'aujourd'hui. C'est une lecture très éclairante. Bonne lecture.

mardi, 01 mars 2016 14:54

J'ai lu

Écrit par

Marie-Laure Durand: Dix idées bizarres sur la vie religieuse, Médiaspaul. Un tout petit livre très enrichissant à lire. L'auteure est théologienne et philosophe et travaille depuis longtemps avec des communautés religieuses et parle ainsi d'expérience. Son approche sur les voeux, le vêtement religieux, la génération Y est éclairant pour une bonne réflexion aujourd'hui. C'est un tout petit bijou, mais un bijou.

lundi, 22 février 2016 23:05

Invitation à lire

Écrit par

Sébastien Doane: Mais d'où vient la femme de Caïn? Les récits insolites de la bible. Médiaspaul. Quelle belle question! L'auteur nous promène à travers la Bible en commenant différents textes insolites ou étranges et souvent difficile à expliquer. On se ballade entre les histoires de polygamie ou d'inceste, de miracles ou de prodiges, mais cette promenade nous fait découvrir une façon intéressante et intelligente de lire la Bible. C'est ce que je vous souhaite.

lundi, 15 février 2016 15:36

J'ai lu pour vous

Écrit par

Jacques Grand'Maison: Ces valeurs dont on parle si peu. Ed. Carte Blanche. 2015. L'auteur nous pose des questions importantes à notre société d'aujourd'hui. Évdemment il parle des valeurs passées sous silence aujourd'hui et cette lecture nous parait négative. Il pose les vraies questions. Nous sommes invités à y réfléchir sérieusement. L'auteur parlera ausi bien de la famille, de la foi, de vielles valeurs, comme des rites deuil et de l'éducation. Ce livre voudrait simplement développer en nous "des dynamiques de sens, de relances d'espoir et de foi." L'auteur utilise l'image de l'humour en vue de développer un bon questionnement. Une lecture questionnante qui questionne et conduit à un bon questionnement.

mardi, 09 février 2016 16:50

Une nuit pas comme les autres

Écrit par

Eric-Emmanuel Schmit: La nuit de feu. Abin Michel. L'auteur nous raconte l'expérience spirituelle vécue au désert sur les pas de Charles de Foucauld. Il a reçu un cadeau spécial du Seigneur, un cadeau qu'il n'avait pas recherché. Ce livre nous met devant les yeux le fait que l'expérience spirituelle, la vie de foi ne sont pas le fruit de la connaissance mais sont une expérience gratuite. Cette expérience ne se situe pas entre les deux oreilles, mais en bas des épaules. C'est une affaire de coeur. Ce feu qui a réchauffé le coeur d'Éric nous l'appelons Dieu. Bonne lecture!

samedi, 06 février 2016 15:14

Je lis

Écrit par

Sébastien Doane: Zombie, licornes, cannibales ... Les récits insolites de la Bible. Novalis. L'auteur aborde parfois d'une façon humoristique, mais sérieuse et qui aide la réflexion, certains récits échevelés de la Bible. Il décrira des ânes qui parlent, Joseph avait deux pères, entrée à Jérusalem sur deux ânes à la fois, et d'autres encore. Sa façon simple de lire ces textes nous donnent le goût de lire les Écritures et de nous laisser inspirer ou surprendre par certaines affirmations. C'est à la fois reposant et instructif de parcourir ce petit livre et peut nous inspirer pour d'autre récits et nous permettre de devenir peut être de meilleurs lecteurs de la Bible. 

Page 6 sur 7