Spiritualité

Homélies, réflexions et spiritualité

Spiritualité

mercredi, 15 avril 2020 14:02

Si tu veux ...

Écrit par

Le coeur possède sa propre intelligence et, si on l'écoute, on comprendra que c'est en donnant qu'on possède réellement. Si on veut de l'amour, il faut en donner. Si on veut de la joie, il faut en semer autour de nous. Si on veut être pardonner, il faut pardonner nous-même. Si on veut la paix, il faut la créer dans le monde qui nous entoure. Si on veut panser nos plaies, il faut guérir celles des autres. James R. Doty.

mardi, 14 avril 2020 12:19

Un Maitre m'a parlé.

Écrit par

Ce mattin à mon petit déjeûner,

je prends une banane, elle est trop mure et un peu pourrie, je la mets de côté. Elle commence à me parler: Moi, je représente ton passé. Il est fini, tu ne peux rien pour lui maintenant et même des morceaux sont pourrie parce que tu ne l'a pas bien vécu.

J'en prends une autre, mais elle est encore vertre et trop dur, je la mets aussi de côté et elle me parle: Moi, je représente ton avenir. Il n'est pas là, ce n'est pas le temps de le vivre, il te faut attendre le moment.

J'en prends une autre qui est mur à point, je la pèle et mord à belle dent, elle me parle aussi. Moi, je représente ton présent, croque-le à belle dent, c'est le moment le plus important et il ne reviendra jamais.

En ce temps de confinement, ce message m'a rejoint. Le moment que je vis même s'il est difficile est le plus important et chargé de leçons. Je dois le vivre de la façon la plus riche et belle possible.

dimanche, 12 avril 2020 16:42

Allez en Galilée.

Écrit par

Cette parole de Jésus me questionne: C'est beau d'aller en Galilée, mais  qu'est-ce que je vais leur dire? Et là je me fabrique des réponses, des choses qu'ils doivent savoir, des rencontres de catéchèse,  et cela ne donne pas de résultats. Alors en ce matin de Pâques, dans ma prière, je reçoit une réponse: Au lieu de leur donner des réponses, essaient de savoir les questions que les gens portent en eux. Alors d'être le prêtre qui donne des réponses, je suis devenu le pasteur qui écoute les questions. Et voici:

Où allons-nous après la mort? Ça donne quoi d'aller à la messe? Pourquoi avons-nous peur des étrangers? Si on dit que Jésus a enseigné l'amour et la paix, comment expliquer que les croyants fassent la guerre, se tuent, se détestent?  ...

En écoutant j'ai compris que les gens sont au niveau de la vie, du quotidien et que j'étais au niveau de l'agir et pas assez d'une expérience de vie. Alors devenons des femmes et des hommes d'écoute des questions du monde et le monde ira mieux.

 

samedi, 11 avril 2020 16:31

Une rencontre.

Écrit par

Au cours d'un déjeuner, un prêtre avait rencontrer un jeune musulman avec qui il conversa. Quand le garçon passait pour le service, tous se servaient sauf le musulman qui respectait le jeûne prescrit par le Coran.

Quand le déjeûner fut terminé, les convives sortirent et l'un deux ne manqua pas de lancer cette pique: "Vous voyez comme les musulmans sont fanatiques! Heureusement que vous autres n'avez rien de commun avec eux."

Mais dit le prêtre. Ce garçon s'efforce de servir Dieu autant que moi. Simplement nous suivons des lois différentes. Et il conclut: "Il est malhereux que les gens ne voient  que les différences qui les séparent. S'ils regardaient avec plus d'amour, ils discernerainet surtout ce qu'il y a de commun entre eux, et la moitié des problèmes seraient résolus."

Paulo Coelho: Comme le fleuve qui coule. P. 223.

 

mercredi, 08 avril 2020 12:28

Un ilot.

Écrit par

Nous, les bons vieux pratiquants du dimanche, sommes comme un ilot au coeur de l'océan ecclésiale. Notre seule façon de rejoindre nos soeurs et nos frères éloignés est d'apprendre à nager comme eux.

mardi, 07 avril 2020 18:58

Bénédiction

Écrit par

"Parfois quand je préside l'Eucharistie dans des pettis groupes,  au moment de la bénédiction à l'envoie, je demande aux gens de bénir leur voisin en traçant une croix dans leur main. La main avec ses lignes de vie est l'image de notre vie. En traçant une croix dans cette main, nous confessons que toutes ces lignes sont embrassées de l'amour de Dieu et qu'ainsi tous ces chemins de notre vie sont transformes en chemin de sainteté et que Dieu tient sa main miséricordieuse au-dessus de nous, que nous sommes portés dans sa main et que nous y sommes à l'abri." Père A. Grün. J'ai vécu cette expérience quelque fois, c'est assez impressionnant.

 

Le Père De Lubac, nous rappelant que la fin de l'Eucharistie est la mission écrivait: "Pour que le fleuve de la Tradition parvienne jsuqu'à nous, il faut perpétuellement désensabler son lit." le temps de jeûne des célébrations  que nous vivons présentement sera sans doute un temps pour désensabler le lit de nos célébrations pour en retrouver tout le dynamisme.

lundi, 06 avril 2020 20:54

Un message de Marc-Aurèle

Écrit par

Creuse au-dedans de toi. Au-dedans de toi est la source du bien., et une source qui peut toujours jaillir si tu creuses toujours. Marc-Aurèle. 

lundi, 06 avril 2020 15:46

Un geste d'amour.

Écrit par

"Marie avait pris une livre d'un parfum très pur et de grande valeur; elle répandit le parfum sur les pieds de Jésus, qu'elle essuya avec ses cheveux.; la maison était remplie de l'odeur du parfum." Jn 12, 1-11. L'amoureuse vient manifester son amour à Jésus. C'était pendant un  repas, donc un moment de communion.

Pendant que je méditais ce texte, deux personnes par un appel téléphonique m'ont répandu un peu de parfum dans le coeur. en ce temps d'isolement, la parole de Dieu prend à nos yeux un sens plus près de nous encore. Aujourd'hui à qui Jésus m'enverra porter le parfum de l'amour, de la tendresse? Hier soir j'entendais à "Tout le Monde en Parle," des hommes et des femmes qui portaient en eux le parfum de l'amour et du souci de l'autre.  Nous sommes invités aussi à un moment d'action de grâce pour tous ces gestes de bonté à l'égard des plus vulnérables. L'Esprit du Seigneur travaille d'une façon merveilleuse au coeur de notre monde afin que la vie soit remplie de tendresse et de sérénité. Bénissons-nous les uns les autres dans notre confinement.

dimanche, 05 avril 2020 15:43

Ma prière.

Écrit par

"Une légende raconte qu'au monastère de Piedra, après une épuisante séance de prières matinales, le novice demanda à l'abbé si les prières rapprochaient Dieu des hommes.

Je vais te répondre par une autre question, dit l'abbé. toutes ces prières que tu fais feront-elles se lever le soleil demain?

Évidemment non! Le soleil se lève parce qu'il répond à une loi universelle!

Eh bien, cela répond à ta question. Dieu est près de nous, indépendemment des prières que nous faisons.

Voulez-vous dire que nos prières sont inutiles!

Absolument. Si tu ne te réveilles pas de bonne heure, tu ne verras jamais le soleil se lever. Si tu ne pries pas, bien que Dieu sois toujours là près de toi, tu ne  remarqueras jamais sa présence." 

La prière n'amène pas Dieu près de nous, mais nous fait découvrir sa présence près et en nous. Elle nous met en communion avec cette présence divine en nous.

samedi, 04 avril 2020 13:29

Un message pour nous.

Écrit par

Après la résurrection de Lazare, les chefs religieux complotèrent pour se saisir de Jésus pour l'arrêter avant qu'il  ne détruise leur religion. Jésus était venu "pour rassembler les enfants de Dieu dispersés." Jn 11, 45-57. Jésus est venu rassembler dans l'amour et voici que les chefs religieux du temps cherchent à le mettre à mort. Jésus  est condamné par ceux-là même qu'il est venu libérer de leur système qui écrase les gens. 

Ceci me rappelle un autre épisode plus récent. En 1550, les cardinaux écrivaient au Pape Jules 111 un petit message assez éloquant. "La lecture de l'Évangile ne doit être permise que le moins possible surtout en langue moderne et dans les pays soumis à votre autorité. (...) Il est donc nécessaire que la Bible soit enlevée et dérobée des mains du peuple avec zèle, toutefois sans provoquer de tumulte." J'en ai passé un bout qui m'apparait trop scandaleux. (tiré de documents conservés à la Bibliothèque Nationale de Paris.)

Ces textes ce matin à la porte de la Semaine Sainte m'invitent à une réflexion profonde et viennent raffermir ma foi. Si on s'attaque à Jésus Christ, si on dérobe sa parole aux mains des chrétiens, c'est que cette présence est dérangeante. Ceci vient me dire aussi que comme être humain, il m'est facile ou tentant de déroger  à l'enseignement de Jésus qui ne veut pas suivre le même chemin que moi. A la porte de la Grande Semaine, ces textes m'invitent à vivre autrement ces jours saints. Je ne verrai pas de la même façon le repas de Jésus le jeudi saint au soir. Je suis prêtre de mon Église, j'ai été grand prêtre dans cette Église. J'aime cette Église peuple de Dieu, Église du terrain et en communion avec elle je vais vivre les Jours Bénis qui s'annoncent.

Page 10 sur 34