reflexion2

Homélies, réflexions et spiritualité

Textes de réflexion

mercredi, 16 mars 2022 14:31

Servir.

Écrit par

Le Fils de l'homm  n'est pas venu pour être servi, mais pour servir. Mth 29, 17-28. Voila le nerf de la mission de Jésus: SERVIR.  C'est la mission qu'il a donné à ses apôtres et à nous tous à travers eux. Le chrétien, disicple du Christ, est un serviteur. C'est la mission du prêtre au coeur de sa communauté. Le prêtre est l'homme de la communion, du rassemblemeent, de l'amour partagé; il est le pasteur façonné à l'image du Bon Pasteur. Le prêtre est le sacrement du Christ rassembleur, du Christ homme de communion.

Un élément essentiel de sa mission, nous dit le texte du concile, est: Les prêtres ont à reconaitre sincèrement et à faire progresser la dignité des laïcs dans la mission de l'Église. (...)  Ils sauront découvrir et discerner dans la foi les charismes des laîcs sous toutes leurs formes, des modestes aux plus élevés, ils les reconnaitront avec joie et les développeront avec ardeur.  Jean-Paul 11 ajoutait que le ministère ordonné était au service des ministères des chrétiens, à partir de leur baptême, pour leur permettre de s'exercer pleinement.  Est-il encore temps dans notre Église pour reconnaitre et vivre cette dimansion essentielle du sacerdoce ordonné? Peut être? Il y a là un long chemin de conversion de la structure ecclésiale qui sera laborieuse. Depuis Monsieur Constantin, nous avons pris le chemn inverse. C'est l'objet de notre prière pour retrouver ensemble le chemin de l'Évangile. Bonne journée.

mardi, 15 mars 2022 14:20

Écoutez-le.

Écrit par

On nous dit dans l'Évangile de la transfiguration: Celui-ci est mon fils ben-aimé, ÉCOUTEZ-LE. Que veut dire écouter. Pour moi, écouter le Christ, c'est rendre présent du mIEux que l'on peut l'enseignement de Jésus. C'est actualiser dans ma vie ce que le Christ nous enseigne sur l'amour, l'accueil, le pardon, la miséricorde, le lavement des pieds, etc ... Il est évident qu'il nous est impossible de vivre pleinement cet enseignement, mais le Seigneur sait de quoi nous sommes capable avec la présence de son Esprit en nous. 

Écouter, c'est aussi faire l'expérience d'une présence. Quand je lis l'Évangile, ce n'est pas seulement un texte que je lis, mais une personne me parle. Il ne suffit pas de l'entendre, il faut l'écouter. Jésus nous dit comment vivre ensemble en enfants de Dieu. Il nous enseigne le respect de l'autre, l'acceuil inconditionnel,  la miséricorde qui nous demande de faire un bout de chemin avec un voisin que nous n'aimons pas... Écouter le Christ, c'est entreprendre un nouveau chemin de vie. On parle souvent de conversion. Je crois qu'il s'agit davantage d'écouter au sens fort de l'Évangile.  Faire une expérience et se laisser transformer, se laisser rendre meilleur. se laisser rendre plus beau en dedans. 

Mais écouter le Christ n'est seulement lire l'Évangile.Le christ nous parle par les événements de chaque jour, par les personnes que nous rencontrons, par la guerre d'Ukaine ... La parole de  Dieu n'est pas seulement des mots; elle est aussi événement, personnes, etc .. Alors aujourd'hui, je  nous souhaite d.apprendre à ÉCOUTER.

  

lundi, 14 mars 2022 14:39

Une ligne de conduite.

Écrit par

Ce matin, Jésus vient me parler à l'oreille pour me dire doucement: Mon ami soit miséricordieux. Je sais par expérience que ce n'est pas toujours facile d'être miséricordieux, mais je sais aussi combien c'est important. Être miséricordieux, c'est savoir écouter en silence, accueilir avec amour, et prendre la route avec patience pour cheminer. Être miséricordieux ne laisse jamais la personne là où elle est. Quand Jésus rencontre les disciples d'Emmaüs, il les écoute, leur explique les événements et les conduit plus loin. Être miséricordieux, c'est faire ainsi. La plupart de nos colères, de nos rejets, sont le fruits de nos blessures, de nos déceptions ou frustrations qui nous font réagir.  Être miséricordieux, c'est comprendre la mal de l'autre au lieu de lui jeter la pierre  et de le juger. Si la personne refuse de chaminer; part, secoue la poussière de tes chaussures, c'est à dire laisse-lui sa responsabilité et va en paix. C'est ce que l'on apprend aussi à l'école de la vie.

 

lundi, 14 mars 2022 14:39

Une ligne de conduite.

Écrit par

Ce matin, Jésus vient me parler à l'oreille pour me dire doucement: Mon ami soit miséricordieux. Je sais par expérience que ce n'est pas toujours facile d'être miséricordieux, mais je sais aussi combien c'est important. Être miséricordieux, c'est savoir écouter en silence, accueilir avec amour, et prendre la route avec patience pour cheminer. Être miséricordieux ne laisse jamais la personne là où elle est. Quand Jésus rencontre les disciples d'Emmaüs, il les écoute, leur explique les événements et les conduit plus loin. Être miséricordieux, c'est faire ainsi. La plupart de nos colères, de nos rejets, sont le fruits de nos blessures, de nos déceptions ou frustrations qui nous font réagir.  Être miséricordieux, c'est comprendre la mal de l'autre au lieu de lui jeter la pierre  et de le juger. Si la personne refuse de chaminer; part, secoue la poussière de tes chaussures, c'est à dire laisse-lui sa responsabilité et va en paix. C'est ce que l'on apprend aussi à l'école de la vie.

 

vendredi, 11 mars 2022 16:00

Prêtre: vocation et mission.

Écrit par

Nous manquons de prêtres entend-on souvent aujourd'hui. C'est une vérité qui saute aux yeux si nous voulons conserver l'Église d'hier. Mais  que veut l'Église d'aujourd'hui et de demain? Un jour aona décidé dans l'Église de faire de l'Ordre un des sept sacrements. Martin Luther a protesté contrec e principe et a institué le sacerdoce universel à partir du baptême. Vatican 11 a reprit cette idée mais timidement et il n'y eut pas de lendemain. Philippe béguérie professuer à la Catho de Paris écrit: "Nous sommes passé d'un peuple de prêtres à un peuple et des prêtres."

La soxiété est changé et les peuples plus démocatiques ont pris leur responsabilité nous obligeant à revenir au sens et au rôle du minstère presbytéral  dans la communauté. Il est évident que nous manqueons de prêtres si nojus voulons conserver le modèle d'hier; cependant la société nous demende d'anvisager un autre mode de sacerdoce. Nous devrons revenir au sacerdoce baptismal et à l'exercice des ministères des chrétiens à partir de leur baptême. Le ministère du prêtreretrouvera sa place et son sensau coeur de la communauté et ne sera plus un homme mis à part, un sacrificateur comme dans l'Ancien Testament, mais un accompagnateur de la vie du peuple chrétien. Les prêtres sont là dans nos communautés qui attendent d'être reconnus et acceptés. Notre prière doit s'orienter dans ce sens de retrouver le sens des minstères y compris celui du prêtre.

Inspiré du Père Anselm Grün: l'Ordre; et de Philippe Béguérie, que j'ai eu comme professeur de liturgie à Paris.  

 

lundi, 07 mars 2022 15:31

Sur la montagne.

Écrit par

Dans le texte des tentations de Jésus au désert de notre liturgie d'hier, Jésus est conduit sur une montagne d'où on voit un vaste territoire environnant. On dit à Jésus: "Je te donne tout si tu m'adore." N'est-ce pas ce que Poutine dit aux ukraniens aujourd'hui. "Adorez-moi et je vais cesser les bombardements." C'est aussi ce que nous avons dit aux amérindiens au Québec. Les français on dit: Imitez-nous, devenez français et catholiques et on vous laisse tranquille. Jésus est venu nous révéler à nous-même; il est venu nous faire découvrir l'homme dans sa réalité. Il est venu nous rappeler ce que l'on fait  et nous dire ce que nous devrions faire.

Ma conviction aujourd'hui est que nous avons oublié l'humain pour essayer de le diviniser. Adam au Paradis Terrestre  a accpeté  une vision fausse de Dieu. Tout au long de la vie du peuple juif, les prophètes ont essayé de corriger le tir mais  sans succès. Jésus est venu remettre le monde à l'endroit, faire connaitre le plan de Dieu avec nous. Le monde n'a pas compris parce que nous érigeons tout en système et nous défendons ces systèmes avant les personnes. J'inscrirai ma loi au fond de ton coeur. C'est en nous qu'il faut aller chercher la lumière de notre route et non  sur des énoncés théoriques venant de l'extérieur. Le carême est un temps d'intériorité pour descendre en nous à la rencontre du Christ.  Nous devons découvrir la prière qui est communion profonde avec le divin qui nous habite. C'est le souhait que je formule aujourd'hui.

 

lundi, 07 mars 2022 15:31

Sur la montagne.

Écrit par

Dans le texte des tentations de Jésus au désert de notre liturgie d'hier, Jésus est conduit sur une montagne d'où on voit un vaste territoire environnant. On dit à Jésus: "Je te donne tout si tu m'adore." N'est-ce pas ce que Poutine dit aux ukraniens aujourd'hui. "Adorez-moi et je vais cesser les bombardements." C'est aussi ce que nous avons dit aux amérindiens au Québec. Les français on dit: Imitez-nous, devenez français et catholiques et on vous laisse tranquille. Jésus est venu nous révéler à nous-même; il est venu nous faire découvrir l'homme dans sa réalité. Il est venu nous rappeler ce que l'on fait  et nous dire ce que nous devrions faire.

Ma conviction aujourd'hui est que nous avons oublié l'humain pour essayer de le diviniser. Adam au Paradis Terrestre  a accpeté  une vision fausse de Dieu. Tout au long de la vie du peuple juif, les prophètes ont essayé de corriger le tir mais  sans succès. Jésus est venu remettre le monde à l'endroit, faire connaitre le plan de Dieu avec nous. Le monde n'a pas compris parce que nous érigeons tout en système et nous défendons ces systèmes avant les personnes. J'inscrirai ma loi au fond de ton coeur. C'est en nous qu'il faut aller chercher la lumière de notre route et non  sur des énoncés théoriques venant de l'extérieur. Le carême est un temps d'intériorité pour descendre en nous à la rencontre du Christ.  Nous devons découvrir la prière qui est communion profonde avec le divin qui nous habite. C'est le souhait que je formule aujourd'hui.

 

vendredi, 04 mars 2022 15:15

Jeûnons.

Écrit par

Le jeûbe qye j'aime, nous dit Le Seigneur, partager ton pain avec celui qui a faim, accueillir chez toi le pauvre sans abri, couvrir celui que tu verras sans vêtement. Is. 58, 1-10.  Ce temps de carême est un moment précis pour écouter la voix du Seigneur qui chaque jour nous parle. Jeûner, prier, ne sont pas toujours des actions extérieurs. Nous devons jeûner de paroles blessantes, de jugements sans fondements, de reproches au lieu d'aimer, d'acceuillir  et d'accompagner.

Prier n'est pas toujours rebâcher des paroles, mais c'est aussi sinon surtout écouter le Seigneur nous parler et entrer en communion avec lui pour que s aparole devienne notre parole, ses mots nos mots. Le carême est ausis un temps d'intériorisation de notre vie chrétienne. Un temps pour entrer en nous-même et découvrir la présence divine qui nous habite. Mon quotidien devient prière. C'est mon souhait pour vous ce matin. 

 

jeudi, 03 mars 2022 15:43

Une question.

Écrit par

Ce matin, l'Évangile (Lc 9, 22) me pose une dure question. Jésus dit à ses discip;es: Le fils de l'homme doit souffrir beaucoup, il sra rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes et qu'il soit tué. La condamnation de Jésus christ est venue d'abord des chefs releigieux du temps. Je me pose la question: Est-ce que comme prêtre je ne suis pas aussi l'artisans de ce que vit notre Église présentement? Je ne veux pas me culpabiliser pour rien, mais je suis convaincu que l'Église comme institution est un élément qui fait partie du problème et de la solution. Ceux qui ont quitté l'Église ne sont pas les seuls responsables.

Le synode mis en route par le Pape François sera certes une démarche importante dans un renouveau ecclésial. Le carême est aussi un moment propice pour redécouvrir l'Église comme un peuple en marche sur la route de la sainteté. Laissons-nous éclairer par l'Esprit Saint dans le silence de nos coeurs. Le jeûne que j'aime dit le Seigneur est l'amour, l'entraide. Il s'agit de jeûner de nos sécurités, de nos idées toutes faites, jeûner de nos doctrines pour retrouver la joie etla liberté de l'Évangile.  

Est-ce que ce matin, je suis prêt accueillir et comprendre l'autre qui ne vais plus à l'église pour l'accompagner dans sa recherche? Ou je préfère sans doute lui imposer ma façon de voir et de penser. C'est plus facile et moins dérangeant. Durant le carême, ma résolution serait bonne de m'asseoir avec quelqu'un loin de mes pratiques pour l'écouter et le comprendre. Méditer la présence de Jésus aux disciples sur la route d'Emmaüs serait un bon moment de conversion. Jésus n'a pas critiqué les disciples, il les a écouté pour ensuite les faire cheminer sur le sens de leur vécu de Pâques. Jésus ne leur a pas dit quoi faire: retourner donc à Jérusalem et prêcher, aller à la messe. Jésus est passé de la loi et de l'obligation au sens des choses, et les disciples sont repartit le coeur tout brûlant.  Ma conviction aujourd'hui est qu'avant de convertir les autres, je dois moi-même me convertir à l'Évangile si je veux que ma pré.sence fasse jaillir le feu de Pâque. Bonne journée.

 

mercredi, 02 mars 2022 15:10

Mercredi des cendres 2022.

Écrit par

Ce matin, Jésus vient me chuchoter à l'oreille: c'est quoi pour toi prier? Quand tu pries le fais-tu pour que l'on te remarques et qu'on en parle sur la place publique? Qund tu pries est-cr que tu remâches des mots comme font les païens? C'est quoi la prière?

J'ai vu dans une paroisse deux personnes âgées assis en face l'une de l'autre, le monsieur fumait sa pipe et la dame tricotait, ils ne parlaient pas, mais se regardaient de temps en temps et dans leur regard passait une rayon d'amour et de paix formidable. Je me disais c'est sans doute cela la prière. 

La prière, pour moi, n'est pas nécessairement des flots de mots  enfilés les uns à la suite des autres; comme disait un vieux prêtre: maintenant qu'on  a dit le bréviaire, on va prier. Les formules de prière sont nécessaire pour nous aider à entrer en communion. La prière est souvent la rencontre silenciesue qui vient du dedans, rencontre de communion profonde qui réchauffe et rransforme du dedans. La pière est un temps de communin profonde avec l'être divin qui m'habite; il y a un temps de dialogue, mais aussi un temps de silence et de communion.  Ma prière est ma vie, mn travail, mes rencontres, mes actes d'amour, d'entraide etc... La prière est ma respiration quotidienne dans mes situations de vie. Elle se traduit par un agir inspiré de ces sentiments intérieurs. Le temps de carême est un temps pour redécouvrir la prière du coeur. Bonne expérience de prière.

Page 7 sur 81