reflexion2

Homélies, réflexions et spiritualité

Textes de réflexion

mardi, 15 février 2022 20:01

Lents à croire. Mc 8, 14..

Écrit par

Jésus se butte aujourd'hui à la lenteur des siens à croire. Il leur rappelle la multiplicatio des pains, et leur dit: Vous ne comprenez pas. Jésus ne se révèle pas à travers des idées, mais des gestes. Il a nourrit les foules affamés, il a enseigné qu'il était la nourriture pour la route; il a guérit des malades, il nous disait qu'il était venu pour guérir le monde des ses blessures et le rendre capable d'aimer; Il a marché sur les eaux pour nous dire qu'il était venu enlever le mal de nos coeurs. C'est à travers cette action en faveur des siens qu'il se fait connaitre.

Je suis simplement invité à regarder ma vie pour découvrir tout ce que le Seigneur a fait pour moi et avec moi. C'est là dans mon quotidien que je découvrirai mes raisons de croire. Chacune et chacun de nous trouvera ses propres raisons, ses propres situations où il a bénéficié des bontés du Seigneur. amen.  

 

jeudi, 10 février 2022 15:56

Des miettes. Mc 7, 24-30.

Écrit par

Jésus rencontre une païenne, une syro-phénicienne qui lui demande la guérison de sa fille. Alors en bon juif, il rétorque qu'il est venu pour les juifs et non les petits chiens de païen.  La dame a une réponse merveilleuse: Les petits chiens peuvent manger les miettes qui tombent de la table de leur maitre. Jésus n'est pas venu donner des miettes à personne; alors il répond à la foi de cette dame et la fille est guérie.

La réponse de la dame est stupéfiante. Elle ne dit pas: tu peux le faire, ou je crois que tu peux la guérir. Elle a un réponse de foi extraordinaire qui nous inspire. Le Seigneur réponds à la foi et il ne donne pas de miettes. Qu'est-ce que Jsus vient nous dire ainsi. Jésus veut nous faire prendre conscience que la personne humaine est la plus important. Il fait comprendre à la mère qu'elle a souvent préféré son chien, son travail, ses caprices aux bons soin de sa fille. Pour Jésus l'important est la personne humaine et il veut en m ême temps donner une leçon à la mère. Dorénavant prends bien soin de ta fille, elle est plus importante que tout le reste. Et moi?

 

lundi, 07 février 2022 15:37

Jésus bâtit son Église. Mc 6, 53-36.

Écrit par

L'Évangile de Marc nous présente Jsus au coeur de son Église. Sur la route du monde, il rencontre des malades, des pauvres, des estropiés, des malheureux et Jésus les libère de leur entrave. Jésus tranqillement bâtit son Église. Ce ne sont pas des murs de pierres ou des voutes finement décorées, mais des coeurs de chair souffrants. Les foules accourent vers Lui parce qu'ils sont certains d'y trouver l'accueil et le réconfort dont ils ont besoin. 

Ce matin, Jésus vient me rencontrer pour bâtir avec moi son Église. En ce temps de pandémie, l'Église de Jésus Christ aussi est malade et a besoin de réconfort. Il n'y a pas seulement la maladie physique, il y a aussi le mental qui ne va pas bien, il y a la vie communautaire aussi au ralenti.  Ma prière devient ce moment privilégié de rencontre avec le Seigneur, moment de communion qui m'unit aussi à tous mes frères et soeurs du monde pour leur porter un rayon de soleil, de lumière. Ma communion à tous ces gens dans ma communion au Christ nous libère de toutes ces entraves qui nous tiennent près de la terre. Jésus vient guérir ma liberté, ma vie parce que je suis son disciple et son témoin. Nous avons besoin de développer cette réalité que nous sommes ensemble l'.Église de Jésus Christ ici et maintenant. Bonne Journée.

 

jeudi, 03 février 2022 15:20

A Cana.

Écrit par

A Cana, Jésus dit au serviteur remplissez d'eau ces urnes et puisez. C'est qu'il me dit ce matin: remplissez d'eau, l'eau de l'amour, de la paix, du pardon, de l'accueil, de la miséricorde les urnes humaines pour leur donner le goût du bon vin de l'alliance. Faires découvrir que le règne du Père est en eux et que je suis au sein de leur vie pour les accompagner. On entend parler de liberté de religion aujourd'hui à cause de la pandémie et de la ferneture des églises. Je suis perplexe. Ceci concerne trois ou quatre pour cent de la population. Qu'est-ce que nous réclamons pour les quatre-vingt-dix huit autres. Ce matin je suis triste et indigné de voir mon Église prendre position contre le passeport sanitaire pour aller à la messe alors que tout un peuple est en souffrance et que n'écoutons pas leur cri. Je prie pour notre conversion. 

 

lundi, 31 janvier 2022 15:05

Jésus guérit.

Écrit par

Jésus guérit un homme prit d'une maladie qui le rend intenable. Il envoie la maladie dans des porcs qui se jette dans la mer. Mc 5, 1-20. Qu'est-ce que Jésus vient me dire ce matin? On peut dire beaucoup de choses de ce texte. La première leçon que je retiens est que Jésus vient nous guérir et nous rendre libre. Les  porcs n'existaient pas en Israël, c'est l'animal de l'envahisseur Romain. Jésus guérit l'homme de ce qui l'empêche d'âtre lui-même et indique en même temps qu'il libère le peuple des forces extérieures qui briment sa liberté. Une leçon que nous devons retenir pour nous personnellement et que toute religion devrait aussi garder au fond du coeur. Jésus est venu nous apprendre à vivre selon "la musique de notre être" selon l'expression que j'aime bien. Nous sommes facilement portés à imposer nos façons de voir et à brimer la liberté des autres.

Nous avons à l'apprendre à l'intérieur des mesures sanitaires en ce temps de pandémie. Nous vivons souvent des contradictions. Le convoi de la liberté de cette fin de semaine en est un exemple. Le "convoi de la liberté" est venu brimer la liberté de vie des citoyens d'Ottawa. C'est le convoi de ma liberté et je me foute de la vôtre. J'ai le droit de manifester dans la mesure où je n'empêche pas les autres de vivre. Nous n'avons pas toujours la même définition de la liberté. Jésus est venu nous guérir et nous permettre d'être nous même. Parfois la guérison est lente. Réfléchissons un petit peu. Bonne journée.

 

dimanche, 30 janvier 2022 15:26

Si je n'ai pas l'amour...

Écrit par

Jésus me dit par la bouche de Paul: Si je n'ai pas l'amour, je ne suis rien. 1 Cor. 12, 31 sss. C'est le message qu'il m'adresse pour ma journée. Ça rappelle le chant de Raymond Levesque: Pourquoi le monde est sans amour. Il est intéressant de relire ce texte en remplaçant le mot AMOUR par mon nom. "Jos prend patience, etc.. Certaines paroles nous font grincer des dents. C'est comme cela que nous touchons de plus près nos blessures et nos difficultés. C'est là aussi que la parole nous aide à améliorer notre façon d'être. Laissons-nous imbiber de cet amour gratuit du Seigneur pour le semer autour de nous. Bon dimanche.

 

jeudi, 27 janvier 2022 15:36

Écoute.

Écrit par

Aujourd'hui nous sommes bombardés d'informations et de réflexions de toutes sortes où il est parfois difficile de s'y retrouver. Les uns disent blancs, d'autres disent bleus ou noir sur le même événement ou  même décision. Jésus nous dit ce matin: Faites attention à ce que vous entendez.  Mc  4, 21-25, Nous vivons un temps où la liberté prend bien des sens et du terrain et cela doit nous rendre prudent. la vérité sortira presque toujours de son silence.

Nous devons nous laisser inspirer par l'attitude de Jésus Christ. La liberté et la vérité me permettent de défendre mes droits mais je ne vis pas seul dans le désert. Vivre en société suppose à la fois des droits mais aussi des devoirs. Ma liberté finit là où la liberté de l'autre commence. Jésus dans l'Évangile nous inspire à prendre le temps de discerner ce qui est juste ou non. J'entendais hier soir une dame parler de pro choix. C'est bon dans la mesure où je ne brime pas le choix de l'autre. À voir les attitudes, je ne crois pas qu'on ait toujour sla bonne définition de "choix."  Ce matin, ma prière est que l'Esprit qui m'habite éclaire mes choix afin qu'ils soient bons et purs. Bonne journée. 

 

mercredi, 26 janvier 2022 19:15

Allez...

Écrit par

Dans l'Évangile de Luc 10, 1-9, choisit des apôtres et les envoie annoncer sa venue. Notons bien que Jésus envoie. Depuis un certain temps, Il enseigne les siens, leur fait de la catéchèse et maintenant, il les envoie. Je me resitue 60 ans en arrière où j'étais au Séminaire. J'étais avec Jésus qui m'enseignait comme les apôtres de l'Évangile. Le 10 juin 1967, il m'envoie annoncer quelqu'un. Pour moi, ce que l'on appelle une vocation est simplement un envoier témoigner de quelqu'un.  Ma vocation est celle de tout le monde, elle vient du baptême: vocation à la sainteté. L'ordination est un envoie à vivre ma vocation d'une façon spéciale au coeur de la commenauté Église. Aujourd'hui je crois que nous avons trop mis l'accent sur la vocation et avons perdu beaucoup l'envoie.

Nous sommes envoyés annoncer Quelqu'un, non une doctrine, non des dogmes mais une personne Jésus Christ. Nous ne sommes pas envoyés vendre quelque chose, mais donner quelqu'un. Le Seigneur dit en Luc: Le règne de Dieu s'est apporché de vous. Aujourd'hui je dois dire le règne de Dieu est en vous. Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde. On entend aujourd'hui que notre monde est athée, ne connait pas Jésus Christ. Nous sommes envoyés pour cela : Dire Jésus Christ. allons-y! Jésus Christ est en nous, il nous motive, il éclaire notre route par son Esprit. Jésus se découvre en nous par une expérience de vie et non avec des énoncés intellectuels. Il se laisse découvrir dans des actes d'accueil, d'amour; regardons autour de nous simplement. Bonne journée. 

 

mardi, 25 janvier 2022 15:14

Descends de ton cheval.

Écrit par

Aujourd'hui fête de la conversion de Paul. Une coutume nous parlait de Saul qui tombait de son cheval. Ceci peut être vrai parce que les soldats romains circulaient à cheval alors que le Juifs n'avaient que l'âne. Cependant nous avions une expression: "Descends de tes grands chevaux."  Saul a du descendre des ses grands chevaux devant une rencontre aussi prodigieuse. Le Christ l'a ramené au réel.

Il y a une phrase à laquelle nous ne prêtons pas suffisamment d'attention: " Je suis Jésus, Celui que tu persécutes. Saul persécutait des êtres humains et pourtant Jésus lui dit, c'est moi que tu persécutes. Chaque fois que je condamne  quelqu'un, que je le juge ou le méprise, cette parole de Jésus devrait résonner à mes oreilles. Celui ou celle que tu condamne, critique ou juge, c'est moi. Prenons-nous suffisamment conscience que nous sommes enfants de Dieu, façonnés à l'image de Dieu.

En ce temps de confinement, nous avons le temps de réfléchir, donnons-nous ce temps aujourd'hui, entrons en nous même pour nous laisser questionner par le christ. Celui que tu juges, c'est moi. 

 

vendredi, 21 janvier 2022 15:10

La Parole.

Écrit par

On parle souvent de la parole de Dieu et le Pape François a institué une dimanche, dimnche de la Parole. La Bible, c'est quelqu'un qui me parle. Écoutons-le un petit peu ce matin. 

Comme la pluie et le neige descendent des cieux et n'y remontent pas sans avoir arrosé la terre, l'avoir fécondée et fait germer, pour qu'elle donne la semence au semeur et le  pain comestible, de même la parole qui sort de ma bouche ne me revient pas sans résultat, sans avoir fait ce que je voulais et réussis sa mission. Isaïe 54, 10,11.

Nous lisons aussi: Vivante, en effet, est la parole de Dieu, efficace et plus incisive qu'aucun glaive à deux tranchants, elle pénètre jusqu'au point de division de l'âme et de l'esprit, des articulations et des moelles, elle peut juger les sentiments du coeur. Hébreux, 4, 12.

La Bible, c'est quelqu'un qui me parle pour que je le connaisse et entre en communion avec Lui.

 

Page 8 sur 81