nouvelles2

Homélies, réflexions et spiritualité

Nouvelles

jeudi, 23 août 2018 13:57

Une bonne lecture

Écrit par

Mgr Emmanuel Gobillard et Thérèse Hargot: Aime et ce que tu veux fais-le!, Albin Michel, 2018. Ces deux auteurs en lisant les texte pour le prochain synode des Évêques sur les jeunes ont remarqué qu«'un sujet brulant d'actualité avait été écarté de la discussion, celui de la sexualité. Ensemble, sous forme d'interview aidé de Arthur Herlin, ils ont publié une réflexion intéressante sur la question. On y parle de séxualité, de célibat, de masturbation, de chasteté même dans la vie de couple; enfin des sujets qui touchent la jeunesse d'aujourd'hui. Au lieu de critiquer les gens, ils essaient un éclairage et une piste de formation qui peut ouvrir sur un bon dialogue avec les gens concernés. Ce n'est pas souvent qu'un évêque et une sexologue donnent ensemble leur point de vue sur ces sujets chauds. Mgr Gobillard est auxiliaire de Lyon "et montre dans ses réponses que l'Église peut parler de tout sans tabous." C'est une lecture inspirante qui nous fait sortir de l'angle de la loi morale et du péché pour en voir la grandeur et la beauté. Bonne Lecture.

 

mardi, 21 août 2018 17:13

Une invitation!

Écrit par

Dalaï Lama: Préceptes de vie, Ed. Du chatelet. Recueil de petites pensées spirituelles, principes de vie d'un sage qui parle d'altruisme, de compassion, d'éveil, d'harmonie, de méditation et bien d'autres sujets actuels.  Lecture apaisante et invitation à la beauté intérieure. Un guide précieux pour aborder le temps présent. Bonne Lecture.

 

dimanche, 12 août 2018 19:40

Relisons.

Écrit par

Guylaine Cliche et le Conceil Traditionnel Mahawk de Kahnawake. Paroles de paix en terre autochtone. Ed. Le Jour. L'auteure a vécu un certain temps parmi les gens pour en connaitre les valeurs, la culture et les traditions. C'est une lecture très enrichissante. La femme est donneuse de vie et l'homme est le protecteur de cette vie. Ces deux services sont complémentaires et indispensables pour la vie de la communauté. Ils sont proches de la terre-mère qu'ils respectent, proches  de la vie. Nous aurions avantage à nous laisser transformer par leur façon de vivre au lieu de vouloir  les franciser.  C'est une invitation à renouer avec nos racines  et à compter sur la force de la vie plutôt que sur nos systèmes. C'est une étude à méditer.

 

mardi, 24 juillet 2018 18:09

Pour méditer.

Écrit par

François Bégaaudeau et Sean Rose: Une certaine inquiétude. Albin Michel, 2018. Les auteurs nous proposent une correspondance entre un croyant et un athée. Étant attché au vécu, le croyant voyage sur la route vers l'athéisme, tandis que le non croyant chemine sur la route de la foi. Il est intéressant de voir le cheminement différent sur la même route. C'est un sujet brûlant d'actualité et nous conduit à regarder  notre perception de la foi. Une lecture qui fait avancer. Bonne Lecture.

 

mercredi, 11 juillet 2018 14:17

Bonne Nouvelle.

Écrit par

Une Bonne Nouvelle est apparue sur nos petits écrans ce matin.

Les animaux errants trouvent des familles d'accueil, la SPA s'occupent avec empressement de toutes ces petties bêtes en perdition.

En même temps, on nous annonçait un recours collectif des personnes âgées  contre la maltraintance dont ils sont victimes dans les centres d'hébergement.

OUF!

mardi, 10 juillet 2018 01:18

La vie

Écrit par

"La vie est une table de jeux, parmi ceux qui gagent beaucoup ont triché."

vendredi, 06 juillet 2018 17:35

Un art

Écrit par

Anselm Grün: L'art de bien vieillir. Ed. Albin Michel, 2018. Apprendre à bien vieillir est un art libérateur et fécond. Apprendre à lâcher prise et à s'ouvrir à la fécondité de la vie au lieu de l'efficacité. Apprendre à nourrir et meubler la solitude qui nous conduit au sens de la vie, autant d'expériences riches pour le temps du vieillissement. Ce qui nous amène à redire que à tous les âges, la vie est belle et qu'il devient agréable de s'amuser à vieillir. Bonne lecture.

 

vendredi, 29 juin 2018 23:02

Leardship

Écrit par

Ghislaine Florence Labelle: Le Leadership de coeur, passez du savoir-faire au savoir-être. Ed. Le Dauphin Blanc. 2018. Beaucoup d'être humain ont a exercé une forme de leadership au cours de leur vie. Trop souvent la tête a pris plus de place que le coeur dans l'exercice de ce leadership, il revient au coeur maintenant de prendre la relève. Le leadership de tête du fait qu'il est conforme aux lois, traditions, coutumes est plus sécurisant que celui du coeur. le leadership de tête gouverne surtout par la peur alors que celui du coeur fait appel davantage à la vie, l'amour, le sens des choses ... Lecture enrichissante.

 

mardi, 26 juin 2018 19:36

Belle Nouvelle.

Écrit par

En 1918. Marius Barbeau est venu à Tourelle recueillir des contes et chants  populaires des conteurs de la région. Ces conteurs sont des Therrien, Miville, St-Laurent, etc. Il y aura une exposition à l'église de Tourelle. Se tiendront aussi des conférences des contes, et d'autres activités à la Société d'histoire de la Haute-Gaspésie.

"Nous voulons fêter le centième anniversaire du passage de M. Barbeau en Gapséie. Ce sera l'occasion de mettre en valeur l'imposant patrimoine folklorique de la région, de présenter le portrait historique  des chanteurs et conteurs de la région. Constitué de près de 800 documents sonores, le fonds d'archive amassé par Marius Barbeau lors de son seul passage en Haute-Gaspésie représente la plus abondante récolte de sa longue carrière. Ce sera un moment privilégié de se réapproprier ce pan de notre histoire." Un événement à ne pas manquer.

Marius Barbeau est né à Ste-Marie de Beauce le 5 mars 1883 et décédé le 27 février 1969 à Ottawa. Il est considéré comme le fondateur de l'anthropologie canadienne et québécoise.  Il fit un travail immense de recension des traditions orales du Canada français et s'intéressa beaucoup à l'histoire des amérindiens. Il aimait particulièrement les chansons, les contes et légendes. Auteur de plus de 1700 publications. Ne laissons pas passer une telle ocasion chez nous.

vendredi, 22 juin 2018 17:29

Faut lire.

Écrit par

Jean Monbourquet: La violence des hommes.  Novalis. A l'aide de récits, de légendes, de contes, l'auteur nous invite à mieux comprendre l'importance de la violence et de la mieux vivre. Il nous parle de la violence refoulée, débridée, maitrisée, sacrée. La violence importante pour révéler l'homme dans sa valeur d'homme, devient agression lorsque refoulée. "C'est la colère refoulée qui donne  naissance à la violence et non la colère bien gérée." Claudia Rainville. Même au nom de la religion et de Dieu la violence s'est exercée dans notre monde. L'auteur affirme que la religion catholique et l'Islam furent les deux religions les plus violentes de l'histoire. Même si ce livre date de quelques années, il demeure d'une grande utilité aujourd'hui. Bonne lecture.

 

Page 1 sur 9