homelie2

Homélies, réflexions et spiritualité

Homélies

Quand viendra l'Esprit de vérité, vous rendrez témoignage.  Et dans les Actes: Tous nous les entendions parler en nos langues des merveilles de Dieu."  Voila deux affirmations importantes pour notre vie aujourd'hui. La Pentecôte est la naissance de l'Église, l'envoye des témoins sous l'action de l'Esprit du ressuscité. C'est qui l'Esprit envoyé par le Seigneur Jésus. On dit souvent de quelqu'un: Il a l'esprit de famille, il pense comme eux, il marche comme eux. Nous disons aussi d'un député: Il a l'esprit du parti. Avoir l'Esprit de Jésus, c'est développer la pensée de Jésus en nous; c'est nous inspirer de son émoignage de vie, de son enseignement pour grandir comme chrétien et chrétienne. Penser comme Jésus, accueillir comme Jésus, aimer comme Jésus, pardonner comme Jésus, est-ce possible? Oui parce que l''Esprit du Christ est en nous. L'Esprit est descendu sur les apôtres sous forme de langues de feu. Il est venu signifier aux apôtres cachés par la peur que leur mission était d'annoncer le Christ ressuscité. Et le feu signifiait que leur mission était de rassembler dans l'amour.  Leur parole devait être une parole chaude comme celle d'une mère à ses enfants. L'Église est une mère et elle prêche au peuple comme une…
Quand je travaillais sur la ferme paternelle, mon père, qui était menuisier et ravaillait à l'extérieur, venait à la maison; je lui demandais des conseil pour le travail sur la ferme. Il me répondait, moi, je ferais cela de telle façon, mais c'est toi qui travaille ici et tu sais mieux que moi quoi faire, alors ce que tu décideras seras bon. Il donnait son idée, mais respectait notre décision. Il ne voulait pas, comme nous disions péjorativement, jouer à la "belle-mère". C'était un geste de confiance en nous. C'est un peu ce que Jésus a fait avec ses apôtres au lendemain de la résurrection. Au lendemain de la résurrection, Jésus dira à ses apôtres: "Allez dans le  monde entier. Pproclamez l'Évangile à toute la création." Jésus a donné une misison aux siens, il leur fait confiance et retourne vers son Père. Il reste présent d'une autre façon tout en respectant la liberté de ses apôtres. Il n'est pas un espion qui surveille pour prendre en défaut ou donner des ordres. Il dit aux siens, ma part est faite, maintenant c'est votre tour et je vous fait confiance. L'avenir de l'Église est maintenant entre nos mains. Nous sommes l'Église; il s'agit…
mardi, 04 mai 2021 14:38

Dieu a besoin de nous. Jn 15, 9-17.

C'est moi qui vous ai choisis pour que vous alliez et portiez du fruit et que votre fruit demeure. Etty  Hilllesum écrivait: "Ce n'est pas moi qui ai besoin de Dieu, mais c'est lui qui a besoin de moi." C'est un peu cela que Jésus nous dit dans l'Évangile d'aujourd'hui: Je vous ai choisis parce que j'ai besoin de vous. J'ai besoin que vous portiez du fruit. Jésus ne choisit pas les personnes, les disicples seulement pour leurs beaux yeux, il nous choisit pour que nous  portions du fruit. La question est de savoir que cela signifie en 2021. Quels sont les fruits que nous devons porter. Mais Jésus nous indique un premier mouvement essentiel: Demeurer dans son amour. La source de notre engagement est l'amour du Seigneur inscrite au fond de notre être. Faire sa demeure en Dieu, c'est aussi permettre à Dieu de faire sa demeure en nous. On dirait que le Christ se fait mendiant de notre amour, il a besoin de faire sa demeure en nous   pour révéler son amour pour le monde. Il a besoin que nous le laissions entrer chez nous pour que nous devenions serveur pour répandre son amour. Le fruit qu'il nous demande de…
mardi, 27 avril 2021 14:08

Branchés sur le Christ. Jn 15, 1-10.

Le printemps est un moment merveilleux pour méditer la Parole de L'Évangile. Aujourd'hui nous méditons la parabole de la vigne. Si je regarde par ma fenêtre, je vois les pommiers qui reprennent vie, les bourgeons apparaissent pour donner des feuilles, des fleurs et des fruits. Et ils le font grâce à la sève qui monte dans les branches pour les féconder. Les pommiers n'existent pas seulement pour leur beauté, mais pour produire des fruits. Il en est de même du chrétien, nous ne sommes pas là seulement pour notre beauté, mais pour produire des fruits d'amour. C'est l'Évangile  de notre dimanche. Je suis la vivgne e tmon Père est le vigneron. Tout sarment qui ne porte pas de fruits, mon Père l'enlève, et celui qui porte du fruit en portera davantage.  Le Christ est venu parmi nous, il est venu dans le sein de Marie pour nous dire  qu'il était en nous, et dans sa visite à Jean il nous dira qu'il est là non seulement pour être, mais pour porter du fruit. Il sanctifiera Jean dès avant sa naissance. Durant toute sa vie non seulement il enseigne, mais il porte du fruit par son témoignage de vie. Jésus nous donne…
mardi, 20 avril 2021 14:50

Un témoin nous parle. Jn 10, 11-18.

Tous nous avons besoin un jour ou l'autre d'un témoin,  d'un compagnon spirituel pour éclairer notre route et nous permettre ainsi de prendre les meilleures  décisions.  C'est un ami, un berger qui sait prendre du temps pour l'autre, qui éclaire et accompagne. Nous pensons à nos parents, et parfois à des amis autour de nous. Dans l'Évangile Jean appelle cela un "vrai pasteur."  Nous traduisons pas "BON" mais certains biblistes nous font voir plus loin: Il est non seulement BON, il est VRAI. Au temps de Jésus, les gens connaissaient l'importance du pasteur qui prend soin de ses brebis, dans un monde rural.  Le peuple juif avait connu la présence du pasteur dans leur libération d'Égypte. Isaïe avait décrit le berger "qui fait paitre son troupeau" de son bras il rassemble les brebis. Il le sporte sur son sein et conduit doucement les brebis mères." Is 40, 11.  Certains mots dans l'Évangile traduisent bien la pensée de Jésus. "Je connais mes brebis et mes brebis me connaissent." Connaitre au sens biblique n'est pas seulement savoir le nom et l'adresse postale. Sous le mot connaitre, il faut lire un attachement fondamental, né d'une longue fréquentation et d'une solide expérience qui est de l'ordre de…
Jésus rend une petite visite impromptue à ses disciples apeurés. Ceux-ci demandent des preuves pour croire. Au temps de Jésus, la résurrection devait se vivre à la fin des temps, c'est la multitude qui ressuscitait et les gens ressuscitaient avec leur corps.  Et voila que Jésus s'amène deux jours après sa mort, il ressuscite seul et n'a pas de corps. Donc c'est invraisemblable. Il est normal qu'ils demandent des preuves. C'est pourquoi aussi, on insiste sur le tombeau vide. Le corps ressuscite, donc le tombeau doit être vide. C'est ainsi que Jésus leur montre ses plaies et mange devant eux. les disciples snt en face d'une nouvelle création et ils ont peine à croire. Le plus embarrassant pour eux et pour nous est que Jésus dira: À vous d'en être témoin.  Comment peuvent-ils être témoin s'ils ne croient pas? Comment être témoin si nous n'avons pas foi en la résurrection.? Pour être témoin, il est nécessaire de faire une expérience personnelle au niveau du coeur. Les disciples sont au niveau intellectuel, niveau des connaissances et ils ont besoin de faire un chemin intérieur au niveau du coeur. Comment pourraient-ils amnener les autres à croire s'ils n'ont que des énoncés théoriques et non…
mercredi, 07 avril 2021 14:10

Vous êtes mes disciples. Jn 20, 19-31.

L'attitude de Jésus dans la rencontre avec ses disciples est  exceptionnelle et nous questionne beaucoup comme chrétien. Je voudrais aujourd'hui méditer cette façon de Jésus d'accueillir les siens. Nous mettons l'accent sur Thomas, mais les autres disciples ont aussi demander des preuves. Regardons Jésus. les disciples que Jésus vient d'envoyer en mission en Galilée sont cachés derrière des portes closes par peur du pouvoir religieux. Ils n'ont pas ajouté foi aux paroles des femmes qui sont venus leur annoncer la résurrection. Alors Jésus leur rend une petite visite. Son mot d'accueil est: La paix soit avec vous. Certains biblistes traduosent le mot par "être disciple". Alors Jésus leur dirait: Soyez mes diciples. Jésus ne fait pas de reproche ni à Pierre pour son reniement, ni aux autres pour leur fuite.  Il leur dit simplement de déverrouiller leur porte et de sortir remplir leur mission. Il les accueille au niveau de ce qu'ils sont pour lui: SES DISCIPLES. Il les invite à sortir de leur peur et à devenir témoins,  envoyés. À Thomas, il dira simplement: mets ta main dans mes plaies.  Jésus veut changer ce groupe de froussard en communauté d'amour, de foi et d'envoyés. Les apôtres ont tous voulu des preuves.…
vendredi, 02 avril 2021 23:00

Le tombeau est vide?

Ce matin, dès l'aube, une dame court au tombeau. Le tombeau est vide et sur son téléphone intelligent, elle appelle la police. On a volé Le corps de Jésus. Deux disciples s'amènent à sa suite et leur réaction est différente. Méditons un petit moment cet événement. Les deux personnes qui arrivent au tombeau en premier sont Marie et Jean. Deux personnes qui ont vécu avec Jésus une relation au niveau du coeur.  Pierre chargé du poids de son reniement et qui est au niveau de la tête, arrive en dernier. C'est Pierre le brave qui avait dit à Jésus: ça ne t'arrivera pas car on va te défendre. Les premières personnes à parvenir au tombeau sont des êtres capables de vivre une expérience vitale, du coeur et non seulement de raison. La présence de Marie nous rappelle le Livre des cantiques 3. J'ai cherché celui que mon coeur aime, je l'ai appelé, mais il n'a pas répondu. Cela nous rappelle aussi le prophète Osée: Je la fiancerai à moi dans la tendresse et la fidélité. Ces gens sont venus à cause d'une relation d'amour, d'une expérience de vie au niveau du coeur. C'est cela qui a permis à Jean de croire à la résurrection.…
mercredi, 31 mars 2021 14:51

Laveur de pieds.

Demain, Jésus vient s'agenouiller à mes pieds pour les laver. Jésus enlève son manteau divin pour revêtir le manteau du serviteur. Ce geste de «jésus est chargé d'un message important. Jésus vient nous dire que ce qu'il est venu annoncer et donner en mission est bâtir des communautés de soeurs et de frères dans un service de l'autorité. "Celui veut être le plus grand  doit se fair ele servieur de tous." Nos sociétés se sont érigées sur le modèle de la pyramide de pouvoir. Jésus vient briser cette vision pour amorcer la vision de la communauté.  Dans la communauté, il n'y a pas de pouvoir, mais l'autorité. L'autorité entraine dans l'amour et le service et non par la peur.  Jésus m'invite à enlever mon vêtement de pouvoir pour revêtir celui du service dans l'autorié. Notre monde où grandit la violence, la colère, ce service dans l'amour est de plus en plus urgent et important. Ce lavement des pieds vient nous donner le sens du repas du jeudi siant. Communier au corps du Christ à l'Eucharistie esrt inséparable du lavement despieds. «on dit que «jésus ce jour là à institué le sacerdoce. Il a donc institué un sacerdoce de service dans…
L'entrée de Jésus à Jérusalem est modelée sur l'envoie des disciples préparer le repas de la Pâques. Jésus envoie deux disciples à la ville détacher un ânon et le lui amener. Ce symbolisme est intéressant à méditer. Rappelons-nous l'âne d'Abraham. Abraham part avec son âne et Isaac vers la montagne que Dieu lui a assigné pour le sacrifice de son fils. Au pied de la montagne, il laise l'âne et gravit la montagne seul avec Isaac. Sur la montagne il comprend que Dieu ne lui demande pas de sacrifier son fils, mais de le laisser vivre. Alors il tue un bouc image du père poour qu'Isaac devienne père d'une multitude. Dans la Bible, l'âne est le symbole de nos lourdeurs et désirs terrestres,  symboles de tout ce qui nous empêche de rencontrer Dieu. C'est pourqui Abraham sur la montagne,  sans son âne, comprend mieux le message de Dieu. Dans son entrée à Jérusalem, Jésus s'assoit sur notre âne, il s'assoit sur tout ce qui nous empêche de rencontrer vraiment Dieu,; il s'assoit sur ce qui n'avait pas gravit lamontagne avec Abraham et il entre à Jérusalem jusqu'à la montagne du calvaire, montagne de la vie et résurrection.  Désormais nos ânes…
Page 3 sur 26