reflexion2

Homélies, réflexions et spiritualité

Textes de réflexion

vendredi, 14 mai 2021 18:28

Un message de la Pandémie.

Écrit par

Le confinement nous aura fait découvrir que l'important n'est pas l'activisme, le nombre d'acivités réalisés mais l'attention à l'autre. C'est le message de l'Esprit déposé en chacun et chacune de nous. Il nous est moins possible de fabriquer des réunion, des rnecontres, mais nous pouvons développer un courant de fraternité, de compassion entre nous. Savoir que nous sommes là toujours en communion avec l'autre est important.  Nous sommes heureux d'établir une relation de communication entre nous, mais le rapport de commuion peut aussi être très intense et il est aussi très important. Prendre le temps de s'arrêter pour vivre intensément le moment présent pour découvrir notre richesse intérieure et cueillir la richesse de l'autre est essentiel à notre vie de chrétien. Il est bon pour nous d'apprendre à goûter le moment présent. Alléluia.

 

jeudi, 13 mai 2021 16:53

Jésus guérisseur.

Écrit par

L'évangéliste Marc s'amuse à présenter Jésus comme un guérisseur; non un charlatan mais un guérisseur. Dès le départ de sa mission,  Jésus  guérit la belle-mère de Pierre, 1, 29; fait beaucoup de gu.érisons, 1, 32, guérit un lépreux, i, 40. Dès le point de départ, Jésus est présenté comme cleui qui compatit à la souffance des gens et apporte un soulagement. Et dans le texte de la uérison du  lépreux, il est dit: "Prit de pitié." Jésus est rempli de compassion pour la situaiton du lépruex. Non seulement il est malade, mais il est exclus de la vie normale de la ocmmunauté. Il est mis à part comme s'il était victime de la covid-19. Et quand Jésus parle du pardon, il fait référence à la guérison parce que la maladie était vue qomme la conséquence du péché. Donc si le péché est pardonné, la maladie disparait. Jésus est un gu.érisseur non seulement des corps, mais surtout du coeur et de l'epsrit, guérir des relations difficiles et malades.  Le pardon que Jésus annonce est sous le signe de la guérison. Jésus ne vient pas seulement pardonner, mais surtout guérir.  C'est le ministère donné par le Seigneur à ses apôtres: Un ministère de guérison. Les péchés sont d'abord des maladies du coeur ou de l'âme, conséquences de blessures, ou de difficultés de croissances.  Jésus se présente d'abord comme celui qui guérit nos coeurs. Bonne guérison. 

  

mercredi, 12 mai 2021 14:28

Un prophète s'est éteint.

Écrit par

Serge Bouchard est décédé. Beaucoup d'hommages lui furent rendus. Il laisse derrière lui une trainée lumineuse qui continuera d'éclairer la route encore de longues années. Ce sont deshomms tout d'une pièce qui ont une parole puissante qui "pénètre entre jusqu'au point de division de l'âme et de l'esprit" comem dit la lettre aux Hébreux, 4, 12. Ce sont des êtres de conviction qui sont souvent isolés mais imprègnent une marque profonde dans le coeur des gens. Comme dit la grand-mère Jean: Ils l'ont en dedans. Jésus Christ était aussi de ces êtres qui l'ont en dedans et il nous invite à faire de même. la vie chrétienne est d'abord en dedans et non dans des pratiques extérieures. La vie chrétienne est quelque chose que nous portons dans l'écrin de notre coeur pour le laisser transparaitre dans des gestes et des paroles qui font du bien. 

Aujourd'hui beaucoup de nos frères et soeurs dans la foi ont le dedans brisé, blessé, malade qui s'exprime par des actes de violence très graves. Ils ont mal en dedans et souvent nous voulons corriger ou punir de l'extérieur. Le premier remède dont ils ont besoin est le baume de l'amour même si parfois c'est difficile, c'est le baume de l'écoute pour comprendre et accompagner dans la mesure du possible.  "Aimez-vous le suns les autres comme je vous ai aimés." La vie chrétienne avant d'être des actes ou des pratiques est d'abord en dedans, une disposition du coeur, une bonté du regard, l'accueil d'un sourire et non de mépris. Bonne journée.  

 

lundi, 10 mai 2021 14:02

Marie, présente à la vie

Écrit par

Luc écrit que Marie était présente a cénacle avec les apôtres lorsque l'Esprit est venu jeté les apôtres dehors. Elle était là en prière avec eux. Marie était à la naissance de Jésus et elle est encore présente à la naissance de l'Église. Luc notre que l'Esprit plane sur les apôtres. L'Esprit était sur Marie pour la naissance de Jésus, il est encore présent à la naissance de l'Église. quand l'Esprit descend sur quelqu'un, il y a toujours une naissance qui se produit. Marie est présente à l'incanation de la parole dans le Fils de Dieu comme à l'incarnation de la Parole dans la naissance de l'Église. Elle était présente à Noël, Elle le sera encore à la Pentecôte, second Noël. Elle devrait inspirer notre action pour la renaissance de l'Église. Une présence aux personnes, à la vie, à l'appel du Seigneur.

Marie aux bras ouverts apprends-nous l'accueil. Marie au pas alerte, appredns-nous le chemin.  Marie au couer de feu, apprends-nous l'amour. Marie, la femme, Marie, la mère, marei de l'Évangile, apprends-nous Jésus.

 

dimanche, 09 mai 2021 14:32

Marie, Mère de l'Église.

Écrit par

Nous avons médité brièvement quatre visages de Marie donnés pa rles quatre évangélistes. On nous dit que Marie est mère de l'Église. Je trouve personnellement que le culte à Marie ne rend pas jsutice à ces visages de notre Mère, sans doute parce qu'il a été créé par des hommes célibataires dans une société patriarcale. Marie invite l'Église à être une Église à l'écoute des gens, à l'écoute de la vie pour donner une réponse selon leur besoins. Elle invite l'Église à être une Église de la route allant partager sa joie  d'être témoin du ressuscité et en même apporter le Christ au monde. elle nous invite comme Église à être tournés vers la vie et l'avenir, à sortir de ssentiers battus pour rejoindre le monde sur sa route comme Jésus l'a fait avec les disciples d'Emmaüs. Elle nous invite comme Église à quitter le tombeau vide du matin de Pâque pour la Galiée où retrouver le ressuscité au coeur  de notre monde qui a soif d'amour et de liberté. Marie n'est pas  la petite fille priante et soumise les mains jointes et les yeux fermés comme nos statues; ellee st le témoin de la foi dans un monde en recherche de sa foi et sa liberté. elel nous invite avec elle sur la route de l'évangélisation.  

 

samedi, 08 mai 2021 14:28

Un 4e visage.

Écrit par

Ce matin, je me tourne vers Marie dans l'Évangile de Jean pour méditer ce 4e visage de la Vierge. Jean nous présente Marie au pied de la croix et dit à l'apôtre: voici ta mère. Marie devient mère universelle tout en restant profondément humaine sur le terrain avec les gens. Marie n'est pas une déesse, mais une Mère proche de la vie et prend soin de la vie. Elle est l'image de l'Église-Mère au coeur de la vie. Donc image de l'Église avec le monde et dans le monde, engendrant sans cesse la vie, accueillant et écoutant la vie avec amour,  qui accompagne la vie. Une Église qui devrait briser le modèle patriarcal. En Jean Marie est présente là où la vie va apparaitre: A cana pour faire naitre la vie publique de Jésus, à la croix pour accueillir la vie nouvelle de Jésus. Marie est le visage de l'Églsie-Mère qui fait naitre et accompagne pour faire grandir. 

En plaçant ces 4 visages de Marie qui sont les 4 visages de notre Église, prenons le temps de méditer le message qu'ils nous adressent pour aujourd'hui tant dans notre vie chrétienne que vie en Église. 

Devons-nous continuer une Église du type Zacharie: Église du temple, de la liturgie qui devient muette.

Voulons-nous bâtir une Église du type Marie, Église à l'écoute de la Parole de Dieu et de la vie. Église qui sort des systèmes pour vivre la liberté de la foi et de l'amour; une Église qui s'inspire du modèle de Marie pour prendre la route missionnaire au service du règne de Dieu. N'oublions pas que Marie a vécu en Galilée, c'est là qu'elle a acocmpagné son Fils et qu'elle inspire notre action ecclésiale. Laissons Marie prier en nous et nous indiquer la route de l'évangélisation et de la foi. 

 

vendredi, 07 mai 2021 16:03

Marie vs François.

Écrit par

Le Pape François nous invite à être des contemplatifs du Christ pour vivre et proclamer son enseignement, et contemplatif du monde pour en connaitre les besoins, les défis en vue de l'évangélisation. En méditant ce texte de François, je revoyais Marie en Mathieu que Marc Girard appelle "la femme l'anneau au doigt." La Marie en Mathieu est celle qui connait bien les lois juives et qui se tient dans l'ombre de Joseph. Contrairement à Marie de Luc, c'est à Joseph qu'est faite l'annonce, c'est l'époux qui est à l'avant-cène.  Marie est l'épouse de Dieu, elle est à l'écoute du projet de Dieu sur le monde et épouse de Joseph, donc au coeur du monde. Marie est donc un modèle qui doit inspirer notre discernement ecclésial. C'est ce que le Pape François nous invite à faire: Contemplatif du Seigneur pour en bien connaitre le projet, et contemplatif du monde pour en discerner les besoins, les défis en vue d'y répondre. Comme chrétiens et comme Église nous devons être liés au Christ, marcher avec lui sur le modèle des disciples d'Emmaus, et une Église épouse des projets du monde dans tout ce qu'ils ont de bon ou de moins bon, une Église qui épouse les besoins et les soifs du monde pour apporter l'eau qui rassasie pour toujours. Ici aussi Marie doit inspirer notre vie chrétienne et vie ecclésiale Méditer ces différents visages de Marie dans les Évangiles devient une source d'inspiration nourrissante pour notre vie  d'Église.

 

jeudi, 06 mai 2021 14:49

Marie de Luc

Écrit par

Marie prend plus de place dans l'Évangile de Luc. Il veut prouver que Jésus est vraiment Dieu, c'est pourquoi il emprunte à la mythologie grecque la naissance des dieux et efface le visage de Joseph qui passe sous le radar. Le visage de Marie en Luc est celui d'une personne libre qui décide et agit seul. Elle décide seule d'accepter le message de l'ange,  1, 26; elle part seule en hâte vers Élisabeth, 2, 39 pendant que Joseph doit se tourner les pouces à la maison;  nous retrouvons Marie au Cénacle à la Pentecôte, Act. 1, 14, à la naissance de l,«Église. Le visage de Marie en Luc est le portrait d'une Église au coeur de la vie, près à partir au service des autres et de favoriser la vie. Elle répond au voeu du Pape François qui invite l'Église aux périphéries, une Église en sortie, une Église hôpital de campagne. Une Église "dans les courants d'air." Marie n'est pas l'image d'une Église de doctrine mais de la vie. C'est ainsi qu'elle doit inspirer notre vie en Église. Soyons comme Marie, une "Église dans le vent." 

mercredi, 05 mai 2021 14:35

La Marie de Marc

Écrit par

Marc Girard a écrit un beau texte sur Marie dans  l'Évangile de Marc. Je m'en inspire ce matin, j'espère que Marc ne m'en voudra pas trop. Qui sont mes frères et mes soeurs, ma mère?  Mc 3, 31sss. Marie est une femme active et influente. Elle amène la maisonnée aux torusses de Jésus qui semble avoir perdu la raison. Elle me rappelle les bons curés "d'autrefois" qui voulaient gérés un peu tout le monde. Plus loin Marie prend la place de Joseph: Celui-ci n'est-il pas le fils de Marie " Mc 6, 2 et 3. Alors que mathieu parle du Fils du charpentier et Jean et Luc parlent du Fils de Joseph. C'est le père à l'époque qui donne l'identité de l'enfant. Marie prend une place maitresse femme comme on dirait aujourd'hui. Marc s'adresse à des grecs, c'est sans doute ce qui caractérise le visage qu'il donne de Marie. Ce visage de Marie présente se sbons côtés, mais invite au discernement pour ne pas se laisser piéger dans un monde d epouvoir. 

Si nous voulons nous inspirer de  la Marie de Marc pour vivre en Église, nous aurons une Église active, en marche, une Église qui a des projets humains au niveau de la vie des chrétiens, une Église du terrain et de la vie simple et engagée. L'attitude de Marie nous invite au discernement face aux événements d'aujourd'ui. Bonne journée.

 

mardi, 04 mai 2021 19:16

Marie

Écrit par

Marie ne comprenait pas tout ce que le Seigneur lui demandait lors d e l'Annonciation. Ell a dit simplement: Que tout se passe comme tu l'as dit.  Elle ne dit pas oui parce que ce projet est trop grand pour elle, elle accepte simplement de permettre à l'Esprit de le réaliser. Quelle bellee exemple de confiance et d'abandon. dans nos vies personnelles, nous ne savons pas toujours où nous allons, il y a des jours sombres et incertains; il en est de même dans notre vie d'Église. Les changements de la société nous demandent des revirements rapides et parfois profonds qui nous dérangent. Et comme Marie nous nous demandons coment cela va-t-il se faire? Mais à nous aussi le Seigneur dit: L'Esprit viendra sur toi et te conduira là où je t'attends. Alors comme Marie sachons dire: Que tout se passe en moi et dans notre communauté Église comme tu le veux.  Notre fécondité spirituelle se manifestera d'abord par un plus grand amour avec le Christ et les uns avec les autres.

 

Page 9 sur 72