homelie2

Homélies, réflexions et spiritualité

Homélies

"Elle a choisi la meilleure part." Qu'est-ce à dire? Nous avons longtemps réduit cette phrase à la vocation religieuse. Cependant Marthe et Marie sont deux aspects de la vie chrétienne et vie en Église qui sont d'une égale importance. Laissons ce texte nous instruire. Marie assise au pied de Jésus symolise notre état de disciple à l'écoute de la Parole de Jésus; l'état du disciple à l'école d'un maitre. Elle vient nous dire l'importance pour nous de nous laisser façonner par le Maitre Jésus si nous voulons être envoyé. Le témoin est d'abord quelqu'un qui fut disciple, qui s'est laissé pétrir par le main du Maitre. Le Pape François nous invite à être des contemplatifs de la Parole pour avoir la lumière nécessaire et du peuple chrétien pour en connaitre les désirs et les besoins. Marthe est le symbole du témoin qui travaille à l'oeuvre du Seigneur. Elle s'affaire à son travail d'hôtesse sans s'occuper des personnes et laisse Jésus dans un état passif. Elle fait son projet et non celui du Maitre. Alors le Seigneur lui rappelle l'essentiel: avant d'être envoyé, il est nécessaire d'être disciple. La personne que l'on accueille est plus importante que le devoir d'hôtesse. Ce…
samedi, 13 juillet 2019 16:59

Un bon Monsieur. Lc 10, 25-37.

Dernièrement dans mon patelin, un homme a fait une chute du toit d'une maison et est devenu paraplégique. Pendant son hospitalisation, des personnes habiles en menuiserie, se sont réunis pour aménager la maison de l'homme blessé de sorte qu'il soit confortable à son retour. Des commerçants ont fournis gratuitement des matériaux, le bénévolat s'est exercé de sorte que la maison était souriante à l'arrivée de son propriétaire blessé. De qui ces hommes généreux sont-ils le prochain? L'Épisode de l'Évangile d'aujourd'hui se vit encore souvent dans nos communautés chrétiennes,  et c'est un signe que nos communautés comme la foi ne sont pas mortes. Cela rejoint la phrase de Jésus: "Va toi aussi et fais de même." Notons au point de départ que l'homme de loi est au niveau de la raison et du faire: Que dois-je faire pour avoir la vie éternelle? Jésus le rejoint sur ce terrain et le conduit plus loin. Il le conduit au niveau de l'être. L'homme est au niveau du précepte à respecter, Jésus le conduit au niveau de la vie et de la disposision du coeur. Jésus rejoint l'homme de loi là où il et  le conduit plus loin. Quel bel exemple pour notre volonté…
vendredi, 21 juin 2019 13:52

Vivre le moment présent. (30 juin 2019)

La vie est un perpétel moouvement qui va de plus en plus vite. Peut être que vieillir fait paraitre que le temps  fuit plus vite. Les personnes âgées disent souvent: tout change si vite que nous ne nous reconnaissons plus dans la société ou dans l'Église. On nous a tout changé la religion. La société est devenue laïque et on parle avec le bonhomme sur la lune. L'Évangile d'aujourd'hui, Lc 9, 51-62, nous invite à cette réflexion. Jésus invite des gens à le suivre et ceux-ci veulent retourner en arrière. Jésus leur dit: La vie est en avant. "Ceux qui mettent la main à la charrue et regarde en arrière ne sont pas dignes du royaume des cieux." On ne conduit pas la voiture en regardant dans le rétroviseur. Nous n'avançons pas dans la vie ou dans l'Église en regardant en arrière. La vie est en avant. L'Évangile nous invite aujourd'hui à regarder non ce que nous perdons mais ce que nous gagnons. La vie change mais nous apporte des choses nouvelles. La vie de l'Église change pour nous faire découvrir des choses nouvelles. Le vieux proverbe dit; "Quand je parle, je répète ce que je sais, quand j'écoute j'apprends…
Les apôtres sont à la recherche d'un chef cuisinier pour nourrir la foule. Comme les ouvriers ne sont pas présents, ils décident de renvoyer la foule à la recherche de nourriture. Jésus a une phrase merveilleuse: "Donnez-leur vous-mêmes à manger." Jésus vient de donner une mission à ses apôtres: Nourrir les gens qu'ils rencontrent. Mes ces pauvres apôtres sont découragés. Ils ne comprennent pas  la logique de Jésus. Alors Jésus leur fait comprendre qu'ils ont tout ce dont ils ont besin pour nourrir la foule. Faites-les asseoir par cinquante. Faites des communautés. Leur première mission pour résoudre le problème est de faire des communautés. C'est dans la communauté-Église que le pain se multiplie. Jésus prend les pains et les poissons, rends grâce au Père et le leur donne. La foule est rassasiée et il en reste pour les absents. Un miracle de Jésus est un enseignement habillé. Un enseignement non en parole, mais une action porteuse d'un message. Le Seigneur vient nous révéler qu'il nous a donné toute la nourriture, tout ce dont nous avons besoin pour nourrir le monde d'aujourd'hui. Il faut faire confiance à notre garde-manger. Votre mission est de vous servir de cette nourriture dont je vous…
mardi, 11 juin 2019 14:30

Nu dans le dialogue. Jn 16, 12-15.

Quand nous nous engageons dans un dialogue franc avec quelqu'un, c'est un peu se mettre à nu. Nous laissons découvrir nos pensées et nos valeurs intérieures. Sans cette ouverture, le dialogue tourne a vide. Mais nous avons besoin aussi de cette capacité d'écoute et de compréhension. Aujourd'hui le Seigneur nous dit: J'ai encore beaucoup de chose à vous dire mais vous ne pouvez les porter maintenant. Le Seigneur veut bien se dévoiler, se mettre à nu dans son message, mais les apôtres ne sont pas en état de le comprendre. Nous fêtons aujourd'hui le jour communément appelé le dimanche de la Sainte Trinité. Ce jour où le Seigneur voudrait bien se révéler  entièrement, se mettre a`nu dans un dialogue franc avec l'être humain, mais actuellement, nous sommes incapables de le comprendre. Nous appelons cette réalité UN MYSTÈRE. Un mystère est une réalité que nous ne pourrons jamais comprendre complètment. Dans notre vie courante, nous avons tous besoin de parents qui donnent la vie et en prennent soin. La mère donne la vie et en prned soin, le père s'occupe que l'environnement soit favorable à la croissance de la vie. Dieu se fait découvrir comme un parent: Père et Mère qui non seulement…
Cinquante jours après la résurrection, les apôtres étaient encore cachés dans une salle, portes verrouillées, par peur des juifs. Le symbole des langues de feu leur fait comprendre qu'ils sont envoyés annoncer un Christ ressuscité, et le feu symbolise la chaleur de l'Esprit qui les pousse à la mission. Alors ils sortent et fait étonnant, ils parlent de façon que tout le monde comprend le mssage. Ils sont capables de traduire le message de l'Évangile de façon que tous les gens comprennent. Ils sont envoyés au nom du Christ ressuscité. Les apôtres n'avaient pas compris la mission donnée par Jésus le jeudi saint et ils s'étaient réunis en une belle petite amicale des anciens pour ruminer leurs souvenirs. L'Esprit vient leur rappeler leur mission. Il réchauffe leur coeur pour les dynmiser et éclaire leur intelligence pour leur permettre de transmettre le message aux personnes présentes dans un langage que tous comprend. Dans l'Évangile de Jean 15, Jésus parle du "Paraclet", étymologiquement ce mot signifie "Celui qui répond au cri." L'Esprit du Seigneur les envoie répondre aux cris des pauvres et des démunis. La pentecôte est une sortie de nous mêmes, de nos structures et sécurités pour aller répondre au cri…
Jésus dit à ses apôtres aujourd'hui: je vous ai formés depuis trois ans, maintnant vous êtes assez grands pour aller seuls, je m'en vais chez moi. Nous pourrions penser que Jésus abandonne les siens à leur propre sort. Dans cet événement, nous pouvons lire deux temps importants. Jésus leur dit: "À vous d'en être témoins." Et "Je vous enverrez  l'Esprit et vous serez revêtus d'une puissance d'en haut." Voila les apôtres envoyés être témoins du Christ sous la poussée de l'Esprit Saint. Voila aussi notre mission. Depuis le vendredi saint, Jésus n'est plus présent aux siens sous le mode visible; il est visible seulement avec les yeux du coeur. Jésus pose un acte de grande confiance envers l'être humain en lui confiant sa mission en toute liberté. Mais l'être humain doit aussi poser un acte de foi très grand en cette présence intérieure, spirituelle du Christ ressuscité. Jésus ne part pas, il arrive. Il arrive au coeur même de la vie des siens. Il est là en eux comme une force, comme une lumière sur leur chemin. Et dans cette présence intérieure, le Christ accepte la faiblesse et l'erreur des siens. Il accepte de cheminer avec eux pour accompagner leur…
La majorité des chrétiens aujourd'hui ont quitté la pratique sacramentelle et se retrouve devant un vide spirituel profond. Beaucoup sont à la recherche d'une spiritualité qui puisse nourrir leur foi et leur vie intérieure. A ce propos, Jean Vanier écrit: "L'Évangile de Jean nous révèle une spiritualité qui n'est pas une fuite du quotidien ni de la souffrance, mais un chemin vers une plénitude de vie et de joie, où nous accueillons l'amour de Dieu pour le partager. Nous faisons l'expérience de cet amour à travers l'amitié de Jésus." Jésus Christ est venu nous révéler le projet de vie du Père avec l'humanité. Ce projet est une vie de communion dans un mouvement spirituel. Ceci suppose une relation d'amitié et de communion avec le Seigneur et non d'abord une obligation ou des pratiques rituels. Jésus a voulu un mouvement spirituel, et ce mouvement a besoin de leaders. Un leader est quelqu'un qui écoute, enseigne par l'exemple d'abord, entraine à sa suite, rassemble. Jésus nous a donné cet exemple: "Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent." Ceux qui écoutent ma parole, nous viendront chez eux et y feront notre demeure. "Notre défi aujourd'hui est de développer…
Qaund je circule sur les routes et que je vois un bâtiments affichant: Familiprix ou Rona, je sais quels genres de produits je pourrai y trouver. Ils ont une marque de commerce qui m'indique où aller pour répndre à mes besoins. Aujourd'hui, Jésus me donne ma marque de commerce: "A ceci tous reconnaitront que vous êtes mes disciples; si vous avez de l'amour les uns pour les autres." La marque de commerce  du chrétien est l'amour à la "mode" de Jésus. Jésus est venu allumer un feu sur la terre, et ce feu, c'est celui de l'amour. Jésus nous a donné son testament et c'est celui de l'amour. Ce qui distingue un chrétien est la profondeur de son amour pour les autres. Jésus ne dit pas seulement d'aimer, mais aussi d'aimer comem lui nous a aimés. Il créé une alliance entre nous. Il demande de vivre une communion entre nous et de se mettre au service des plus démunis et des plus fragiles de la société. "On vous a dit d'aimer vos amis et de haïr vos ennemis; moi je vou sdis d'aimer aussi vos ennemis."  Ce commandement ne vient pas de l'extérieur comme ceux de l'Ancien Testament qui demandaient…
mardi, 07 mai 2019 14:15

"Je te connais." Jn 10, 27-30

"Mes brebis écoutent ma voix, je les connais, et elles me suivent. (...) Personne ne  les arrachera de ma main." Jésus ne me reconnait pas, il me connait. Il connait le fond de notre coeur. Il connait nos rêves, nos capacités comme nos faiblesses; Il connait nos désirs profonds. Il sait que nos sommes façonnés à l'image du Père, tatoués de son Esprit Saint. Jésus sait que derrière l'acte mauvais que je peux poser, il y a une personne, image de Dieu, à guérir et à conduire plus loin. Le Christ ne condamne pas,  il accompagne, il fait grandir. Quand j'écoute la météo, le métérologue explique toujours la cause du changement de température. Les causes du changement s'expliquent. Il en va de même pour les actes humains. Il n'y a pas seulement un acte à corriger, mais il y a toujours une personnes à accompagner et à faire grandir. Connaitre quelqu'un c'est dépasser les limites du visble pour entrer dans le lisible. Qu'est-ce que l'attitude ou l'agir de la personne révèle de sa souffrance ou de sa joie de vivre. Jésus nous connais, il est capable de dépasser les conséquences pour s'arrêter à la cause de l'agir. C'est l»'attitude qu'il a…
Page 1 sur 16