homelie2

Homélies, réflexions et spiritualité

Homélies

mardi, 14 février 2023 22:17

Découvre qui tu es. Math 5, 38-48.

Dans  sa visite aujourd'hui, le Seigneur vient nous dire qui nous sommes et nous invite à le bien méditer. Saint Paul nou sdit une toute petite chose merveilleuse: Ne savez-vous pas que vou sêtes un sanctuaire de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite ne vous?  Voila la grande révélation de Paul, vous êtes le sanctuaire, le temple de Dieu et son Esprit vous remplis tout entier.  Tout est à vous, vous êtes au Christ et le Christ est à Dieu. C'est une invitation à prendre de notre réalité profonde. Nous sommes le Temple de Dieu. Le Seigneur a voulu  avoir un vis-à-vis avec lequel il pouvait entrer en relation. Ilveut tellement être en communion avec l'être qu'il a fait sa demeure en nous. À travers  le texte de Mathieu, Jésus  nous dit: Si vous voules être vraiment des enfants de Dieu, vous devez aimer vos ennemis. Il s'agit d'une invitation pas facile à réaliser. Cependant le premeir ennemi à aimer il est en nous. Notre premeir ennemi est ce qui nous empêche d'être vraiemnt des fils et des filles de Dieu.  Ce qu nousempêche d'entrer en relation d'amour avec les autres, ce qui nous empêche d'entrer en communion profonde avec Dieu.…
mardi, 07 février 2023 14:49

Découvre qui tu es. Mth 5, 17-37.

  Einstein a écrit: N'essayez pas de devenir un homme de succès. Essayez de devenir un homme de valeur.  Voila ce que Jésus nous dit aujourd'hui dans l'Évangile. Ce n'est pas l'acte extérieur qui est mauvais, mais l'intention que vous portez en vous. L'acte posé est la conséquence de ce que vou svivez en dedans de vous. Un homme de valeur, un homme selon l'Évangile est quelqu'un qui découvre qui il est, à quelle image il est fabriqué, quelles sont les valeurs plantées dans son coeur pour en vivre. Jésus Christ nous donne une grande leçon de vie aujourd'hui. Nous sommes enclins comme être humain à juger les gens, et à se juger soi-même,  selon l'agir, mais souvent notre agir est brisé par toutes sortes de conditionnements extérieurs ou intérieurs qui modifient nos agissements. Jésus nous invite à descendre au coeur pour comprendre l'agir des personnes. Pourquoi les personnes agissent-elles de cette façon jugée mauvaise. Dans son enseignement, Jésus nous fait passer de l'agir à la personne. Si tu regardes une femmes ou un homme avec convoitise tu as déjà commis l'adultère dans ton coeur. Et Jésus est très radical:, arrache ton oeil dit-il s'il te conduit au mal. Quand nous avons un…
mardi, 31 janvier 2023 15:03

Donner du goût. Mth 5, 13-16.

Ta soupe manque de sel, elle n' a pas de goût. Nous entendons souvent cette réplique dans nos maisons, nous pourrions l'entendre de nos vies. "Ta vie manque de sel, elle n'a pas de goût."  Vous êtes le sel de la terre. Vous êtes la lumière du monde. Voila notre mission.  Donner du goût à la vie et éclairer la route. Le sel fait ressortir le goût des aliments. "Quand les aliments manquent de sel,  ça ne goûte pas disait l'autre,"  Jésus dans cet Évangile nous révèle un aspect important de notre présence de chrétiens: donner du goût à la vie en nous et autour de nous. Vous êtes le sel de la terre, et si le sel devient fade, on le jette dehors.  Le sel n'ajoute rien à l'aliment, il en fait ressortir toute la saveur. C'est le chemin de l'évangélisation. Évangéliser, c'est faire ressortir la saveur de la vie.  Évangéliser n'ajoute rien à la vie mais ajoute à l'agir chrétien parce que l'agir aura toute la saveur du contenu. dans le repas, chaque légume demeure ce qu'il est mais le sel en fait surgir toute la saveur. Dans la communauté chaque personne reste ce qu'elle est mais le sel en fait ressortir…
mardi, 24 janvier 2023 17:06

La route du bonheur. Mth 5, 1-12.

Voyant la foule, Jésus s'assoit et commence à les enseigner. Jésus leur donne les béatitudes. Jésus commence son enseignement par la route du bonheur. Que ma joie soit en vous et une joie parfaite. Jésus est venu nous annoncer le bonheur. Les béatitudes sont la charte de la vie du chrétien nous dit le Pape François et il ajoute: les béatitudes nons vécues sont comme une musique écrite mais pas jouée. Nous devriosn apprendre les béatitudes par coeur et surtout nous exercer à les vivre.   Jésus s'assoit. Il prend le temps de s'arrêter. Prendre le temps de s'asseoir, c'est prendre du temps pour l'autre, prendre le temps de le rencontrer,  de l'écouter. Nous vivons à l'époque du café instant, du micro-onde, de la vitesse, nous voulons répondre à deux ou trois téléphones en même temps.  Jésus nous donne l'exemple de prendre le temps de vivre. L'important est le moment présent. Jésus ouvre la bouche et les instruit.  Son premier mot est HEUREUX. Notons que les béatitudes sont aux pluriel, nous ne sommes pas heureux seul. Jésus nous annonce la communauté. Heureux êtes-vous si vous vous mettez en marche. Nous devons être en mouvement. C'est une invitation qui vient de l'intérieur et non un ordre qui vient…
mardi, 17 janvier 2023 15:45

Viens suis-moi. Mth 4, 12-23.

Jésus marche sur le bord du lac dans ma Galilée personnelle et me dit: Viens, suis-moi.  Cette invitation nous l'entendons souvent au coeur de nos vies de chrétiens. Notons d'abord que Jésus est dans ma galilée. La Galilée était un lieu  mal vu des gens de la Judée parce que les gens étaient moins religieux et plus pauvre. C'est dans ce coin méprisé que Jésus commence sa mission. Et ce sont des pauvres qui iront annoncer la Bonne Nouvelle au monde entier. Retenons bien que Jésus marche en Galilée sur le bord du lac. Il est au coeur de la vie. Il rencontre là où ils sont au milieu de leur travail. Et le lac, l'eau symbolise toujours la vie. Jésus ne s'enferme pas dans des maisons, des temples pour prêcher, il va sur les routes au coeur de la vie. Il ne fait  que poser son regard sur les gens et en invite certains à le suivre.  La première invitation de Jésus est d'être ses disciples. Il invite les gens à mettre leurs pas dans les siens, à se nourrir de son témoignage de vie et à le suivre. Voila la pédagogie de Jésus qu'il nous enseigne. Jésus m'invite comme lui…
mercredi, 11 janvier 2023 13:55

Invités à être témoin. Jn 1, 29-34.

Jésus vient vers Jean Baptiste dans le mouvement de la société de son temps afin de la conduire ailleurs. C'est le message qu'il nous donne ce matin. Nous sommes dans une société en mouvement et laïcisée, il nous est donc nécessaire de s'inscrire dans cette nouvelle société en fonction de ses besoins et de ses appels. Jésus vient à Jean se faire baptiser. Il n'a pas besoin du baptême de Jean mais il entre dans ce mouvement pour nous conduire ailleurs. Il vient nous faire passer du baptême de Jeanm, baptême de conversion ;a un baptême de gratuité. Un baptêm où nous célébrons l'amour gratuit de Dieu pour nous. Nous ne sommes plus au baptême d'eau mais au baptême dans l'Esprit Saint. Au baptême de Jésus, une voix se fai tentendre: Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui je mets tout mon amour. C'est le baptême de la Nouvelle Alliance. Un baptême qui nous révèle comme l'enfant bien-aimé du Père. C'est comme une mission de vivre comme tel. Une colombe est apparut symbole de l'Esprit Saint qui habite le nouveau baptisé.  Tout nouveau baptisé esrt habité de l'Esprit du Seigneur.. La colombe était déjà venue vers Noé dans l'arche pour…
mardi, 03 janvier 2023 15:37

Chercheurs de Dieu. Mth 2, 1-12.

Des mages viennent à la crèche reconnaitre un "roi." Les mages étaient de savants non des rois. La légende en a fait des rois et nous avons hérités de la fête de "Rois Mages." J'aime bien la visite des bergers qui sont des pateurs venus offir leur coeur et leur vie. Ils étaient venus les mains vides comme des pauvres alors que les mages arrivent avec de beaux présents à un Grand. Ces dons sont aussi des symboles que nous devons interpréter. L'OR représente notre amour, L'ENCENS symbole de notre désir de rencontrer le Seigneur et la MYRHE symbloise nos blessures et nos guérisons. La première leçon que je retiens de cette visite est que ces mages sont des étrangers et des païens. alors que les païens étrangers viennent reconnaitre Jésus les bons juifs pratiqants contemporains le mettront à mort. Ces étrangers étaent libres de toutes doctrines, pratiques et enseignements et pouvaient reconnaitre facilement les signes de Jésus. Ils nous renvoient à nous aujourd'hui: Sommes-nous assez libres intérieurement pour reconnaitre les signes du Christ aujourd'hui dans notre monde? Si nous avons des signes à l'intéreur de nos Églises, beaucoup de signes viennent de l'extérieur et nous avons besoin de beaucoup…
mardi, 27 décembre 2022 19:08

Une révélation. Luc 2, 16-21.

L'évangéliste Luc nous invite à Bethléem, une région éloignée de la Galilée et fait venir des bergers pour reconnaitre le Fils de Dieu premier-né. Une chose merveileuse est que les bergers ont reconnu le signe donné de la naissance de Jésus. Ils sont su reconnaitre le signe donné par le Seigneur et ils sont partis sans récréminer vers Bethléem. Et Marie conservait tout cela dans son coeur. Le Seignuer vient nous dire que si nnou svoulons reconnaitre les signes ue Jésus nous donne, il nous faut sortir de nos idées toutes faites, de nos préjugés, de nos catégories pour reconnaitre la venue du Christ aujourd'hui dans notre monde. Il nous faut sortit de notre Gallilée parce que Jésus aujourd'hui comme au temps de sa naissance,  choisit des signes nouveaux selon les besoins et les mentalités du temps. Les bergers on reconnut les signes donnés, pourrons-nous comme eux reconnaitre les signes d'aujourd'hui. La société est hangée, les besoins sont doffférents et le Seigneur s'ajuste à cette nouveauté pour se faire connaitre et si nous demeurons dans botre galiléé nous risquons de manquer le train. J'écoutais l'émission "Y a du monde à messe", pour moi il y avait là un signe de…
mardi, 20 décembre 2022 15:21

Un enfant nous est né. Luc 2, 1-14.

Notre ami, l'évangéliste Luc, nous raconte la naissance de Jésus. Il faut se dire au point de départ que l'Évangile n'est pas un livre historique qui décrit exactement les événements. Les évangélistes nous livrent un message écrit à travers des images et des paraboles. Ils utilisent très peu de mots.. Alors aujourd'hui dans le récit de la naissance, Luc nous dit pourquoi Jésus est né et non exactement comment il est né. L'Évangile nous dit toujours le pourquoi de la venue de Jésus et non le comment. Alors Jésus nait à Bethléem, dans une étable, couché dans une mangeoire d'animaux. Voila un bien singulière façon de naitre. Qu'est-ce que Luc veut nous dire. Ce sont là des images qu'il nous faut décoder parce qu'elles ne sont pas de notre époque. Bethléem signifie "maison du pain" et la mangeoire est le lieu où nous déposons le nourriture pour les animaux. Ici le message est facile à comprendre. Dès sa naissance, Jésus est présenté comme la nouriture, la force du peuple chrétien. Jésus est nourriture pour nous. Sa nourriture est d'abord sa parole, son témoignage de vie. Nous avons donc à nous nourrir de sa Parole à la fois pour éclairer notre…
mercredi, 14 décembre 2022 15:52

La nuit porte conseil. Mth 1, 18-24

Le passage de l'Évangile d'aujourd'hui est d'une profonde actualité. Joseph est confronté à  la mentalité du temps et doit prendre une décision pénible. Marie est enceinte et ils n'ont pas encore hasbités ensemble. Elle est donc coupable et mérite la lapidation.  Joseph est confronté soit à défiié la loi ou à congédié Marie et elle sera mise à mort. C'est là que la nuit porte conseil. Joseph comprendra que ce que Marie porte en elle vient de Dieu." Joseph n'obéit pas aveuglément à la loi, il fait preuve de miséricorde." N'est-ce pas une attitude importante pour nous aujourd'hui. Devant la découverte des actes pédophiles, de violence, d'intimidation ne devons-nous pas faire preuve de bonté, d'amour et de miséricorde envers les victimes et même les agresseurs qui sont parfois aussi victimes d'une société et d'une éducation pauvre. Ces gens ont besoin d'être aimés et accompagnées même s'il faut punir des actes criminels.  C'est là que ce texte me rejoint profondément aujourd'hui. Nous sommes placés souvent dans la même situation que Joseph: respecter la loi ou la personne? La réponse n'est pas toujours facile. Autour de nous des gens en grand nombre ont délaissé la pratique religieuse et l'Église, notre société est…
Page 5 sur 35