homelie2

Homélies, réflexions et spiritualité

Homélies

Une première surprise de l'Esprit fut de voir le bedeau prêcher et baptiser en Samarie.  Philippe avait été choisi pour faire le service des tables et le voila qui évangélise en Samarie chez des "maudits".  Personne ne lui avait donné ce mandat. Les apôtres sont allés vérifier ce qui se passait. L'Esprit était à l'oeuvre dans l'Église naissante. Il est encore à l'oeuvre aujourd'hui mais nous sommes souvent empêchés de le voir pour toutes sortes de raisons. Le temps de pandémie que nous vivons nous permet de toucher du doigt l'action de l'Esprit autour de nous. Le temps de confinement a amené des besoins nouveaux et des personnes se sont levées pour y répondre. La "Grand Messe" de dimanche dernier, Une chance qu'on s'a, avec ses résultats financiers et sa cote d'écoute en est une preuve. La vitalité d'une communauté est sa capacité de répondre aux besoins de ses membres. L'Esprit est à l'oeuvre autour de nous. Imposons les mains à ces chrétiens pour confirmer l'action de l'Esprit en eux.   Saurons-nous nous émerveillés comme les apôtres et rendre grâce. Dans l'Évangile de Jean, Jésus nous avertit qu'il ne nous laissera pas orphelins: Je vous enverrai le Paraclet, le défenseur, Celui qui répond au cri.…
mardi, 05 mai 2020 18:13

Une parole "Sécateur".

Nous connaissons tous l'utilisation du sécateur le printemps pour élaguer les arbres et leur donner une beauté printanière. Il faut couper ce qu'il y a de trop ou qui sèche pour permettre aux arbustes d'être en forme pour l'été. C'est souvent ce que l'enseignement de Jésus vient faire dans notre vie.  Pour que notre vie chrétienne soit riche et féconde, elle a besoin d'être émondée our revenir à l'essentiel. Pierre nous dit aujourd'hui dans sa lettre: Vous êtes une descendance choisie,  un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple destinée au salut. 1 P. 2, 9. L'apôtre vient nous rappeler la grandeur et la beauté de notre baptême, la grandeur de notre sacerdoce baptismal, de notre vocation de baptisés. Nous sommes toutes et tous prêtres, prophètes, rois (pasteur). Notre sacerdoce baptismal est la pierre angulaire de toute vie  d'Église. Notre grande vocation chrétienne qui est participation au secerdoce même de Jésus Christ. L'Église est une communauté de baptisés, de prêtres, de prophètes et de rois. Je ne suis pas prêtre de par mon ordination mais de par mon baptême, nous dit le Pape François. À l'intérieur  de cete communauté de baptisés s'exercent différents ministères qui rendent présent et efficace le…
mardi, 28 avril 2020 18:31

Je suis la porte. Jn 10, 1-10.

La porte est le lieu normal de circulation dans la maison et dans le coeur. Ceux qui entrent par la porte ne retournent jamais les mêmes qu'au moment d'arriver. Une vraie rencontre enrichie les personnes. Entrer par la porte, c'est être accueilli, reçu, c'est faire une rencontre d'intimité avec l'autre. La porte se ferme aussi pour préserver l'intimité des personnes. Au matin de Pâque, les apôtres étaient enfermés derrière des portes claoses. Jésus entre par effraction pour déverrouiller la porte de leur coeur.  Jésus me dit aujourd'hui: Je suis la porte par où le berger  passe pour rassembler les brebis et les conduire vers de verts pâturages. Je suis la porte par où les brebis vont sortir pour accomplir leur mission. Alors le premier mouvement où Jésus nous invite est d'être ses disciples.  Si nous voulons passer par le porte, il nous la connaitre et suivre la route qu'il nous propose. Dans la vie ordinaire, nous avons tous besoin des autres un jour ou l'autre, l'enfant a besoin de ses parents pour l'aider à grandir et devenir responsale.  Si je veux avancer dnas la vie spirituelle, j'ai besoin d'un guide qui éclaire ma route. Les jeunes ont besoin d'un modèle qui…
Dans l'après midi de Pâque, deux disciples retournent à la maison, pourtant il n'y avait pas de pandémie. L'un est nommé Cléophas et l'autre n'est pas nommé, ce peut être moi ou vous. Prenons la route avec eux et essayons de vivre leur expérience. Ces bons messieurs se racontent leur déception, leurs rêves sont disparus, leur espérance est déçue, il ne leur reste que le retour à leur ancien métier. En marchant avec eux je m'entendais depuis la révolution au Québec où la société est complètement changée. Comme eux nous avons connu des déceptions et des rêves disparus. Les églises se vident, les religieuses vendent leur monastère, les Grands Séminaires ferment; nous gérons la décroissance. Comme Cléophas et son compagnon, nous essayons de retourner à nos anciennes amours. Que nous manque-t-il?    Quelque chose d'extraordinaire va se passer. Ils ne sont plus deux sur la route, mais trois. "Si deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d'eux." À trois, ils sont une communauté et c'est à l'intérieur de la communauté qu'ils découvrirons le Resusscité. La première attitude de Jésus est de les écouter. Jésus marche avec eux et leur permet de raconter leur détresse. Il les…
mardi, 14 avril 2020 13:39

Un chercheur de Dieu. Jn 20, 19-31.

Il y a lontemps, ma religion consistait a répéter docilement les réponses de catéchisme que ma mère me montrait. Je me souviens avoir passé des examents de religion même au cours classique avec le maximum de notes parce que j'avais bien répété le texte appris par coeur. Je répétais la religion que d'autres me montraient. Mes premières homélies avaient la même saveur. Un jour, à une retraite annuelle, un prédicateur me présente quelqu'un. Ce n'était plus des réponses toutes faites, mais une expérience avec quelqu'un. Il N'avait pas de feuilles avec de beaux textes bien rédigés, il n'avait que sa Bible. Ma vie a changé. Je ne faisais plus la religion des autres, mais j'essayais de vivre ma propre expérience spirituelle. C'est l'histoire que Thomas a fait remonter en moi. On affuble ce cher Thomas du titre d'incréduel. Pour moi, il est simplement et honnêtement un chercheur de Dieu comme on en voit beaucoup de nos jours. Thomas ne veut pas répéter la religion des autres, il veut faire sa propre expérience. Remarquons bien les réponses; les apôtres disent: Nous avons vu le Seigneur. Ils ont rencontré quelqu'un d'extérieur. Ils ne parlent pas d'une expérience du ressuscité. Thomas dira: Mon Seigneur et…
samedi, 11 avril 2020 13:52

Jésus veut se faire reconnaitre sur ...

Ce matin, c'est Pâque, jour de resérrection. Jésus se fait reconnaitre sur des chemins où personne ne l'attend. Marie va au tombeau pour retrouver son Jésus d'hier et le tombeau est vide. Jésus se fait reconnaitre dehors là où elle ne l'attendait pas. En ce temps de pandémie, le tombeau vide nous conduit, il me semble, à une réflexion profonde. Ce matin, nos églises sont vides aussi. Cela me rappelle une phrase de Christian Bobin où il dit que les gens ont enfermé Jésus dans un tombeau et le matin de Pâque le tombeau était vide. Nous avons enfermé Jésus dans nos églises et les sacrements dans un rite et la vie religieuse dans des monastères et ce nouveau tombeau est vide. Nos églises vides ne sont-elles pas le symbole de ce qui nous attend si nous ne ressuscitons pas. Devant le tombeau vide aujourd'hui j'ai moins le goût de célébrer la résurrection qu'à me demander comment je dois ressusciter au coeur  du monde d'aujourd'hui.  Jésus se fait reconnaitre sur la route d'Emmaüs à deux disciples qui ne l'attendaient pas. Il les rejoint sur leur route à eux dans leur doute et détresse, sur la route de la désertion où ils ont…
vendredi, 10 avril 2020 13:46

Le drame d'une vie donnée.

Vendredi Saint, aujourd'hui je veux méditer avec vous, ce drame vécu par Jésus qui fut la conséquence de sa passion. La Passion de Jésus fut d'aimer sans condition et de prendre la défense des petits et des pauvres. "Je suis venu allumé un feu sur la terre et cmme je voudrais que ce feu soit déjà allumé." Lc 12, 49.  "Je suis le Bon Pasteur, je connais mes brebis." Jn  10. Il a dérangé les systèmes établis. On veut dons s'en débarrasser. Hier au lavement des pieds, Jésus vient renverser la pyramide de pouvoir. Aujourd'hui cette pyramide au lieu de se laisser questionner va le faire taire. Nous assistons donc aujourd'hui à la rencontre d'un homme seul rempli de la force de l'AMOUR et de la Vérité devant la peur et la faiblesse des hommes de pouvoir.  Nous assistons à un procès truqué comme on en voit encore de nos jours. les chefs tant religieux que civils on peur de perdre leur pouvoir et cherchent des raisons de crucifier Jésus. La foule soulevée par les hommes du pouvoir religieux fait peur à Pilate qui livre Jésus pour être crucifié. Quand on élève Jésus sur le Calvaire, on montre à la face du monde, la puissance de l'amour et…
jeudi, 09 avril 2020 14:06

Un message d'amour.

Aujourd'hui, jeudi saint, Jésus entre dans la salle à manger pour célébrer la Pâque. ll n'est pas au Temple avec les grands prêtres, il est autour d'une table avec les siens. Jésus vit un moment de communion, de fraternité avec ses disciples. Ce soir, nous serons aussi comme Jésus non dans nos églises ou nos cathédrales bien décorées, avec de beaux habits flamboyants, comme Jésus nous serons autour de la table de la cuisine, seul ou en famille, pour vivre le repas du Christ. Nous serons ensemble, à distance, en communion d'esprit et de coeur  pour vivre le message de Jésus. Souhaitons-nous de mieux découvrir l'importance de ce repas dans nos vies pour retrouver dans la suite un goût de célébrer pour retrouver la table de la communion et moins l'autel du sacrifce. Nous sommes habitués à célébrer devant un autel et à voir davantage la dimension sacrifice; ce soir, nous sommes invités à la table de la COMMUNION. Nous sommes habitués aussi à la pyramide. Quelqu'un en haut qui gouverne, des échelons de pouvoir jusqu'à nous en bas, jusqu'aux pauvres, aux travailleurs, aux inutiles. Ce soir, Jésus renverse la pyramide et nous invite à  passer du pouvoir à l'autorité et au service. Jésus s'agenouille…
mercredi, 08 avril 2020 13:35

Un repas qui finit mal.

Mercredi, nous entrons de plus en plus proche du dénouement de la vie de Jésus sur terre. Jésus vit un dernier moment de communion avec les siens autour d'un repas voulant signifier la libération du peuple juif de l'esclavage d'Égypte. Un disciple s'apprête à livrer le Maitre. Prenons conscience que Judas va livrer Jésus non au pouvoir civil pour le faire condamner, mais au pouvoir religieux, aux Grands Prêtres. C'est le pouvoir religieux qui livre Jésus au pouvoir civil pour le faire condamner parce qu'ils n'ont pas le pouvoir de condamner à mort sinon, ils l'aurait sans doute fait eux-mêmes. Dans les commentaires nous parlons de Judas et de Pilate mais très peu des grands prêtres. Ceci m'a conduit ce matin à méditer un peu sur les systèmes. Le Père Arnold nous disait dans une retraite qu'un système défend un pouvoir, des structures, des doctrines avant les personnes qu'il devrait servir. Nous le voyons souvent dans le système politique, de santé, d'éducation, économique et même religieux. Je me souviens un jour, j'étais vicaire général, j'ai voulu doucement discuter avec un confrère d'une décision qu'il avait prise  et qui ne m'apparaissait pas trop évangélique. Il m'a simplement répondu: C'est moi qui est curé, c'est…
Jésus entre à Jérusalem. Il n'arrive pas en limousine ou en JET. Il arrive à dos d'âne. Mais il est intéressant de s'arrêter avec lui un petit moment  à l'entrée de Jérusalem. Il s'amuse à guérir deux aveugles. Depuis un certain temps, Jésus annonce aux siens la fin qui l'attend en ville, mais les disciples n'ont rien compris. Il veut leur faire comprendre leur  aveuglement, il veut leur dire qu'ils sont complètement dans le champ avec leur roi triomphateur, mais les disciples restent "bouchés." Ils se trompent de Jésus. En méditant l'Évangile nous essaieront de ne pas nous tromper comme eux. Jésus envoie deux disciples chercher un âne attaché au coeur de la ville. Il met ses disciples en mission. "Allez chercher le petit âne, détachez-le et emmenez-le moi." Voila les apôtres, et nous à leur suite, en mission. Ils sont envoyés libérer, rendre libre, détacher; voila la misison des disciples, voila notre mission: libérer les gens de leur attachement. Détachez-le. Libérer les gens prisoniers de leurs habitudes, leurs traditions, leurs mauvais penchants, de tout ce qui les empêche d'être libre. La mission de Jésus est une mission de liberté. Emmenez-les moi et je vais m'en occuper. Un chemin d'évangélisation.…
Page 3 sur 22