homelie2

Homélies, réflexions et spiritualité

Homélies

mercredi, 01 juin 2022 14:54

Un bon coup de vent. Act. 1, 1-11.

Un bruit survient du ciel comme un bon coup de vent. La maison en fut remplie. Nos amis, les apôtres étaient réunis dans leur petite sécurité comme une belle amicale des anciens des amis de Jésus. Cela me rappelle mon temps de séminaire où nous vivons par la suite nos petites amicales d'anciens. Ceci nous envoie aussi à notre propre volonté de sécurité. À la suite de la Révoltion dite tranqille au Québec, nous nous sommes retirés dans nos sécurités: nos structures et doctrines et doucement un fossé s'est creusé entre nous et la société. Le Pape François demande de sortir aux périphéries mais nous avons sans doute besoin d'un coup de vent violent de l'Esprit. Les apôtres avaient tourné le dos à la mission de Jésus Christ par peur et insécurité. L'Esprit Saint habitait ces gens depuis longtemps, mais la peur bloquait son action. L'Esprit Saint nous habite aussi pour nous conduire à la mission que nous avons oubliée. Aujourd'hui nous parlons beaucoup de mission, d'évangélisation, mais ce sont des slogans que nous aimons répéter comme bien d'autres slogans dans le passé. Nous avons besoin d'un bon coup de vent pour retrouver la mission aujourd'hui. Nous voulons être efficace: amener…
Ce dimanche nous fait célébrer l'Ascension du Seigneur. Ce temps où Jésus ne donne plus de signe sensible ou visible de sa présence. Il les envoie à leur foi et à leur expérience de sa présence avec eux. À travers des symboles l'évangéliste Luc nous conduit à accueillir l'héritage donné par Jésus ressuscité. Nous passons du temps de la mission de Jésus à celle des apôtres. et donc à la nôtre. Nous passons du temps de l'enseignememtn de Jésus à celui des apôtres C'est notre temps à nous pour cueillir et réaliser la mission du Christ. Le Christ ressusicté prend d'abord le temps d'enseigner ses apôtres. Il leur donne le sens de ce qu'ils viennent de vivre: Jésus devait souffrir et mourir puis ressuscité d'entre les morts, pour que l'être humain soit libéré de ses péches, qu'il découvre la valeur de la vie et sa fin ultime dans la résurrection. Jésus ne laisse pas les siens dans l'ignorance, pour faire l'expérience du ressuscité, ils doivent comprendre ce qui vient de se passer. Jésus leur dit ensuite: Ce qui vient de se passer, vous en serez les témoins. Jésus donne une mission aux siens: Etre témoin du Christ ressuscité. C'est notre temps à nous.Nous sommes…
Nous savons tous l'importance d'une bonne relation entre nous pour bien profiter de la vie. Une bonne relation n'est pas toujours facile à réaliser. J'ai connu des classes bien sages et attentives avec certains professeurs qui devenaient turbulentes avec d'autres personnes. Nous avons connu le même phénomène en paroisse où certains prêtres durent changer de paroisse par impossibilité d'établir de realations vraies. Bien des raisons jouent dans ce phénomène mais au fond il y a toujours cette qualité de relations avec les gens. Souvent aujourd'hui tant les élèves que les paroissiens vont nous tester dès l'arrivée: Est-il ici pour nous ou pour faire marcher un système? C'est le message du Christ dans notre Évangile de ce dimanche. Si quelqu'un m'aime il gardera ma parole, mon Père l'aimera et nous viendrons chez lui faire notre demeure. Voila le défi que Jésus nous lance aujourd'hui. Sera fidèlle à la parole de Jésus la personne qui l'aimera, la personne qui aura lié avec lui un relation d'amour et de confiance. Quelqu'un qui aura fait une expérience prodonde de la présence du ressuscité. Jésus Christ ne se fait pas reconaitre à travers des théories ou des énoncés spéculatifs, mais dans une expérince de vie, une…
Quand je parle de St-Octave, lieu de mon adolescence, pour moi ce n'est pas d'abord un lieu géographique, c'est avant tout une communauté. C'est un groupe de personnes qui se sont bravement bâti un milieu de vie. Il en est de même quand je parle de Jérusalem dans la Bible, et surtout que nous parlons de la Jérusalem d'en haut ou de la nouvelle Jérusalem. La Jérusalem  dont parle l'Apocalypse de notre célébration de ce dimanche est cette assemblée de saints, assemblée d'élus. La Jérusalem d'ici est le haut lieu de la religion avec ses lois, ses doctrines et ses obligations. Jésus est venu transformer cette Jérusalem en assemblée de saints autour du Père. Mais notre texte d'aujourd'hui nous parle d'une autre Jérusalem demeure de Dieu chez les hommes. Dans la Bible, pour parler de l'Église ou de la demeure de Dieu chez les hommes, on utilise des images vivantes qui ont rapport à la vie pastorale: Berger, bercail, ou la Jérusalem d'en haut. Une demeure spirituelle. On n'utilise jamais de figure statique ou figée. On fait souvent rapport avec l'édifice spirituel à bâtir. Nous sommes en mouvement, au vivre ensemble. La Jérusalem nouvelle apparait comme l'épouse du Christ qui…
Je veux commencer ma méditation aujourd'hui en écoutant notre ami Paul de Tarse. Il est dans une situation qui ressemble à la nôtre à mon humble avis. Paul est parti vers Antioche de Pisidie avec ami Barnabé. Il prêche dans la synogogue et les juifs le contredisent. les malheureux! Ces bons messieurs ont leur pratique religieuse, leur vérité et leur pouvoir. Paul vient les déranger et mettre leur enseignement en question. Ces bons messieurs de la religion n'aiment  pas se faire déranger. Alors Paul leur dit: nous irons vers les païens qui étaient dans la joie de les entendre. Ceci nous conduit `l'Évangile où Jésus dit: "Ils écouteront ma voix." Les juifs de la synogogue ne peuvent écouter la voix de Paul parce qu'ils sont imbus de leur propre voix et ils croient avoir la vérité toute entière; et il croient surtout posséder seuls le pouvoir de proclamer la Parole alors qu'elle arrive d'ailleurs et par la bouche d'étrangers. L'Esprit souffle où il veut. Aujourd'hui encore la Parole nous arrive dans la bouche des enfants, des malades, des pauvres et souvent des gens que nous jugeons d'ignorants.  Cette parole des jeunes ou des "ignorants" dérange nos habitudes et nos dévotions…
mardi, 26 avril 2022 14:26

Dans notre nuit. Jn 21, 1-19.

Aujourd'hui, le Seigneur fait passer ses disciples de la nuit de l'incompréhension à l'aube de la reconnaissance. C'est le mouvement qu'il nous faut vivre avec Lui. Suivons ce texte avec foi et amour. Les disciples vont pêcher sans rien prendre. Leur filet restent vides comme leur intelligence et leur coeur devant la mort de Jésus. Ils auront besoin de la lumière du ressuscité pour remplir leurs filets et leur vie. Notons que c'est Pierre -le chef- qui propose d'aller pêcher, lui qui a vu le tombeau vide avec la froideur de l'intelligence, sans comprendre. La résurrection est le dépassement de l'amour dans la rencontre avec Marie; c'est le niveau de la relation et non de la rencontre. Il en est de même avec Thomas; c'est le dépassement de la loi par l'amour. Aujourd'hui c'est la transformation de la vie quptidienne  où Jésus rend fécond la vie des disciples en remplissant le filet de leur vie. la pêche ne se fait plus dans la nuit du découragement mais dans la lumière du ressuscité. Pierre ne comprend pas parce qu'il se situe au niveau de la raison. Jésus se présente au lever du jour, c'est le commencement; c'est le lever du jour …
mercredi, 20 avril 2022 14:02

La route de l'expérience. Lc 20, 19-31.

Nous sommes invités à rencontrer notre jumeau  aujourd'hui. Dans l'Évangile de ce dimanche, nous rencontrons notre bon ami Thomas dont le nom signifie "jumeau." L'Évangile ne dit pas de qui il est jumeau, nous pouvons penser qu'il est le jumeau de chacun et chacune d'entre nous. Nous pouvons admirer l'attitude de Jésus qui est vraiment celle du Bon Pasteur. Cette attitude de Jésus est aussi une invitation à nous chrétiennes et chrétiens de nous inspirer de cette attitude de Jésus dans notre rencontre avec les gens qui ne croient pas ou pensent ne pas croire. Au lendemain de la résurrection, les apôtres n'ont rien compris aux événements vécus par le Seigneur. Ils se sont barricadés dans une salle aux portes solidement verrouillées. On ne parle pas de femmes dans la salle et pourtant elles auraient du avoir peur elles aussi. Les femmes sont sur la route à la découverte du ressuscité et porteuses de la bonne nouvelle. Cette réalité doit nous questionner beaucoup: Pourquoi les femmes sont-elles seules sur la route de la vie à la recherche du ressuscité, alors que les hommes sont enfermés et que Jésus doit aller les rejoindre dans leur peur. Ceci nous dit au point…
jeudi, 14 avril 2022 18:35

Je suis encore là. Jn 20, 1-9.

Les femmes vont au tombeau, mais le tombeau est vide. Peut-on s'imaginer ce qui serait arriver si Jésus était demeuré au tombeau à faire du ménage quand Jean et Pierre sont arrivés? Nous n'aurins pas besoin de croire en la rsurrection, nous le verrions de nos yeux vus. Mais retenons la belle phrase concerant Jean: Il vit et il crut.  La foi en la résurrection est le fruit d'une expérience et non de connaissance. Jean a vu et s'est sans doute souvenu des paroles de Jésus ce qui lui a permis de croire. Il faut bien se dire aussi que Jean était appelé le diciple bien-aimé. Alors l'Expérience du ressuscité se fait au niveau du coeur. C'est une expérience de vie qui se passe en bas des épaules. C'est une des faiblesses de notre vie chrétienne ce manque d'expérience quotidienne, vitale du Christ ressuscité.  Marie ne parle pas de résurrection , mais dira simplement: On a enlevé le Seigneur et je ne sais pas où on l'a mis. Elle parle donc d'une disparition. Et comme elle se situe au niveau de la conniassance, elle doit avouer son ignorance sur le sort de Jésus. Il faudra Jean qui se situe au niveau du coeur…
mercredi, 13 avril 2022 14:38

Les passions de Jésus

Nous avons l'habitude de lire la Passion de Jésus le vendredi saint. Nous avons moins l'habitude de lire la passion de Jésus au jour le jour dans l'Évangile. Il me semble que Jésus a vécu deux passions dans sa vie: une passion quotidienne et celle du vendredi. Nous disons souvent de quelqu'un qui se donne tout entier à une mission que c'est une vraie passion. Je pense ici à Martin Luther King, Louis Riel, et combien d'autres que nous avons vu à l'oeuvre dans leur milieu. Des gens engagés en Église, des jeunes qui se donnent volontiers pour aider d'autres jeunes; ils le font non pour l'argent, on dit c'est une vraie passion. Jésus a vécu cette passion toute sa vie. Il défendu les pauvres, les enfants, les rejetés de la société, la femme accusée d'adultère; Jésus a voulu nous faire découvrir que derrière le condamné ou le fautif, il y a un enfant de Dieu blessé par la vie, ce qui modifie son comportement et ce n'est pas la punition qui va suffire à guérir sa blessure, mais un accompagnement, une présence chaleureuse au quptidien. Pour Jésus ce ne fut pas seulement une mission, mais une vraie passion et…
jeudi, 07 avril 2022 14:24

Ils se sont trompés. Lc 19, 28-40

Nous célébrons le dimanche des rameaux, cette entrée de Jésus dans Jérusalem sur un âne. Les pauvres juifs accueillaient un roi et Jésus venait comme un pasteur. Ils se sont trompés de personne. Notons que Jésus envoie deux disciples à l'entréedu village pour détacher un âne et le lui amener. Si nous relisons ce moment aujourd'hui et nous demander ce que cela signifie pour nous; il faut noter d'abord que Jésus envoie deux disciples, donc un petite commuauté. Il fera la même chose le jeudi saint pour trouver la salle où fair ele repas pascal. Jésur mer l'accent sur la communauté. Il est venu rassembler les gens pour la mission. Il leur dit: Vous trouverez un âne attaché, à l'entrée du village, détachéz le et amenez-le. Jésus envoie au coeur du monde non au temple, non dans une asemblée de prière, mais au coeur de la vie. Voila la mission donnée aux apôtres. Je vous envoie détacher les femmes, les hommes, les enfants de leurs prisons personnelles, de leur joug, de leurs routines, je suis venu pour rendre le monde libre. Allez aux frontières, comme dit le Pape François, et libérez les gens de leurs chaines personelles qui entravent leur…
Page 3 sur 30