Spiritualité

Homélies, réflexions et spiritualité

Spiritualité

lundi, 15 juillet 2019 19:28

Il ploie.

Écrit par

Avez-vous remarqué quand un arbre fruitier est chargé de fruits ses branches ploient vers le sol. C'est l'image du chrétien chargé de la présence du Christ en lui. Plus nous sommes chagés de l'amour, de la joie du Christ, plus nous nous rapprochons de l'humain. Plus nous sommes près de Dieu, plus nous sommes près de la vie, de la nature, près de l'homme.

 

dimanche, 14 juillet 2019 14:22

Idée à réfléchir.

Écrit par

Maurice Zundel écrivait: "Un rat qui mange une toile de Rembrant goûte le chiffon comme s'il mageait un chiffon car il ne connait pas l'oeuvre." Je me disais que souvent nous lisons la Parole de Dieu comme le rat sans goûter vraiment le message parce que nous ne connaissons pas la Parole. Nous savons qu'il ne peut y avoir de renouveau de notre vie chrétienne comme de l'Église sans  cette dégustation savoureuse de la Parole de Dieu. Cette Parole est inscrite au fond de notre coeur, elle fait partie de notre vie, elle est un moment de communion profonde avec le Seigneur. C'est la Parole qui convoque, rassemble, convertit et nous met en état de célébrer. Sans cette démarche nos célébrations risquent de demeurer des rites. Apprenons à manger la Parole de Dieu comme une oeuvre d'art, et la qualité de l'oeuvre est proportionnelle au silence et à la paix qu'elle fait descendre en nous.

 

samedi, 13 juillet 2019 17:56

Pensée.

Écrit par

Nous devons faire naitre le désir. Le besoin est de l'ordre de la nécessité; le désir de l'ordre de la gratuité. M. Zundel.

 

jeudi, 20 juin 2019 16:31

Vocation.

Écrit par

Nous parlons de vocation et surtout nous déplorons le manque de vocations. Les jeunes ne croient plus et ne veulent rien savoir de la vocation religieuse ou sacerdotale. Je me pose la question à savoir si nous ne sommes appelés à découvrir la vocation et "pas seulement les vocations". Notre vocation est un appel du Seigneur à travers les besoins de la société et de l'Église d'aujourd'hui. Ma vocation est de réaliser ce qu'il y a d'unique en moi qui me fait vivre et que j'ai le goût d'offrir aux autres. Ma vocation est de trouver ma place dans l'orchestre de la vie et de bien jouer ma mélodie à ce festival de l'univers. Ma vocation est de cueilir dans mon jardin intérieur tout ce qui y est déposé par mon Créateur pour découvrir le sens da ma vie et de le partager autour de moi. Et l'appel me vient du Seigneur à travers les besoins du monde d'aujourd'hui et non d'hier.

 

mercredi, 19 juin 2019 14:07

Pensée.

Écrit par

Je ne demande pas à un ami d'être parfait, mais simplement d'être aimant.

 

dimanche, 16 juin 2019 22:57

Un dernier clin d'oeil.

Écrit par

Avanr de m'endormir, ce soir, je veux ofrir un dernier clin d'oeil à  mon vieux frère dont nous avons mis les cendres en terre dernièrement.

Tu n'étais, mon frère, ni un musicien, ni un poête, tu n'as pas gagné d'oscar ni au gala de l'EDISQ. Tu as cependant gagné le plus beau prix de la vie: celui d'être honnête, courageurx, travaillant et vrai.

Tu t'es endormi doucement dans le silence de la nuit au seuil de tes cent ans. tu as quitté ce corps témoin de tes joies comme de tes peines, serviteur fidèle de tes rêves et de tes espoirs.

Tu as fermé les yeux paisiblement sur une vie bien remplie, pour les ouvrir avec émerveillement sur la révélation plénière de ton être intérieur. Tu as signé la dernière page du livre de ta vie écrit avec amour et dévouement laissant derrière toi un héritage précieux dans les mains de celles et ceux qui te survivent.

Tu as traversé des heures de doute, d'incertitude, de pauvreté comme tu as vécu des heures de satisfaction et de joie profonde. Tu as toujours laissé derrière toi une trainée de courage, de foi, qui a nourrit la vie qui mijotait à tes côtés.

Tu as manié habilement la varlope pour raboter la vie afin d'en adoucir les aspérités. Tu as joué avec le trusquin pour tracer la ligne de vie où tu devais poser le pied afin d'éviter les crevasses.

Tu as su zigonner l'égoïne avec dextérité afin d'enlever ce qui défigurait la beauté de ta vie. Tu as mordu dans la vie avec courage, mais parfois la vie t'as mordu très fort et tu as eu de la difficulté à la savourer.

Tes cendres reposent près de Rita et Rachel qui se sont éveillées avant toi à la beauté de leur être intérieur profond. Tu continues doucement sans faire de bruit dans notre coeur à tracer avec nous le sentier de la vie vécue jusqu'ici.

 

vendredi, 14 juin 2019 19:21

Ma tour de Babel.

Écrit par

Ma tour de Babel pour atteindre Dieu était faite d'actes méritoires,  de nombreux texte prières, de célébrations, et un jour je me suis trouvé devant le problème des langues. Le stress m'accaparit, c'était difficile d'atteindre Dieu. Alors, je me suis arrêté et j'ai découvert que ma tour pour rejoindre Dieu était toute simple: la foi, le silence, l'écoute et la prière et moins les prières.

 

vendredi, 14 juin 2019 14:09

Les arbres parlent.

Écrit par

"Saviez-vous que les arbres parlent? Ils le font pourtant. Ils se parlent entre eux et ils vous parlent si vous écoutez. L'ennui avec les blancs, c'est qu'ils n'écoutent; ils n'ont jamais écouté les indiens, aussi je suppose qu'ils n'écouteront pas les autres voix de la nature. Pourtant les arbres nous ont beaucoup appris, tantôt sur le temps, tantôt sur les animaux, tantôt sur le Grand Esprit." Jean-Marie Pelt.

Oui, la nature est une magnifique école de vie. Le Père Bujold l'appelait "L'université du Bon Dieu". Écouter le ruisseau qui coule et nous parle de foi et de vie; écouter les arbres qui nous parlent de communion et de respect des autres; écouter les oiseaux qui nous parlent de liberté et d'action de grâce, etc... La nature nous apprends à goûter chaque moment de la vie et à découvrir l'Éternel au coeur de nos vies. si nous savions écouter, renaitrait l'homme nouveau, avons-nous chanter. "Quand tu parles, tu répètes ce que tu sais, quand tu écoutes tu apprends des choses que tu ne sais pas. Écouter la nature nous conduit à l'émerveillement, à l'action de grâce, à l'adoration.

 

jeudi, 13 juin 2019 16:58

Carpe Diem.

Écrit par

Beaucoup ont entendu parler du fameux CARPE DIEM d'Horace. Ce poête Latin né en 65 avant Jésus Christ. Beaucoup traduise ce mot par "CUEILLE LE JOUR." L'expression est très belle, cueillir le jour qui nous est donné. Cueillir évoque l'idée d'un fruit. Cueillir la vie, cueillir le jour comme un fruit et en savourer chaque instant pour en découvrir toute la bonté et la beauté. Apprendre comme Horace à cueillir les moments de la vie dans le silence du coeur.

 

mardi, 11 juin 2019 15:13

Pensée.

Écrit par

Ce n'est pas nous qui gardons le silence, c'est le silence qui nous garde. Georges Bernanos.

 

Page 15 sur 31