Spiritualité

Homélies, réflexions et spiritualité

Spiritualité

vendredi, 18 septembre 2020 14:57

Une histoire d'amour.

Écrit par

Hier, Monsieur Luc nous présentait une amoureuse venue au pied de Jésus. Aujourd'hui, lc 8, 1-3, nous présente plusieurs femmes aux trousses de Jésus. Dans l'Évangile de Luc, les femmes ont joué un grand rôle dans le ministère de Jésus. N'oublions pas qu'elles furent les premières à annoncer la résurrection. Nous savons tous cela. Ce qui me questionne, c'est la lenteur des Églises à reconnaitre ce ministère féminin dans l'Église. Certaines Églises font des percées intéressantes mais je crois que la faiblesses de ces avancées consiste a`imiter le ministère de l'homme. Il me semble que le ministère de la femme  est différent de celui de l'homme, aussi important et complémentaire. J'en ai déjà parlé et j'y reviens encore parce que cela m'apparait primordial pour l'avenir de l'Église. S'il n'y avaitpas de femmes dans l'Églsie au Québc et en Europe, l'Église n'existerait plus. Pensons-y bien.

 

jeudi, 17 septembre 2020 14:56

Une amoureuse.

Écrit par

Ce matin, dans l'Évangile de Luc, 7, 36-50, une amoureuse vient se placer aux pieds de Jésus pour lui baigner les pieds de parfum et les essuyer de ses cheveux. L'Évangéliste parle d'une pécheresse, je préfère parler d'une amoureuse, d'une femme remplie de respect et d'amour pour son Seigneur. Il s'agit d'une femme libre devant les lois de son temps, c'est une femme de coeur.  L'accueil que le Seigneur lui fait doit inspirer notre agir pastorale. La qualité de l'accueil que nous réservons aux gens en dit long sur notre capacité de pasteur parce que nous sommes tous et toutes pasteurs de par notre baptême. La qualité de notre accueil en dit beaucoup plus sur nous que la pâté dans notre assiette.

 

samedi, 12 septembre 2020 14:07

L'homme de bien ....

Écrit par

L'homme  bon tire le bien du trésor de son coeur qui est bon. Lc 6, 45. J'entends souvent des gens parler du temps présent et se lamenter que tout va mal, alors que d'autres voient le contraire, sont plus positifs. L'homme bon regarde le monde avec un oeil bon et ne juge pas seulement sur les apparences. Il se souvient toujours que "là où je vois une faute à punir, Dieu voit un blessure a guérir." Le coeur de l'être humain est bon. Le milieu où il  grandit change son comportement. Chaque être humain est une histoire sacrée qu'il faut connaitre avant de juger. Entrer en communion avec le Seigneur dans la prière, c'est découvrir avec lui la bonté de notre propre coeur. 

 

jeudi, 10 septembre 2020 17:16

Annoncer ....

Écrit par

Annoncer l'Évangile, ce n'est pas là un motif de fierté, c'est une nécessité qui s'impose à moi.  1 Cor. 9, 16. Voila notre mission de chrétien campée en quelques mots. Les apôtres dirant au tout début: Il n'est pas bon que nous délaissions la Parole pour le service des tables. Act. 6, 1sss. Avant tout, il m'est confié cette tâche merveilleuse d'annoncer la Parole de notre Dieu. Et pour l'annoncer, je dois la connaitre car je risque d'annoncer ma propre parole. Quand Jésus dit: Ceci est mon corps, prenez et mangez, il le dit aussi de sa Parole, de son enseignement. Venez vous nourrir de mon témoignage de vie, de mon enseignement pour en témoigenr à votre tour.  La Parole de Jésus est nourriture pour l'esprit et le coeur. "Ils étaient fidèles à l'enseignement des apôtres, à la communion fraternelle et à la fraction du pain." Act. 2, 42.  Annoncer la Parole, c'est faire connaitre l'Esprit de Jésus, c'est révéler le programme de vie de Jésus. C'est notre mission première.

 

lundi, 07 septembre 2020 14:36

C'est quoi ta priorité?

Écrit par

Dans l'Évangile de Luc, Jésus vient me questionner sur ma priorité dans ma vie chrétienne. Lc 6, 6-11. Jésus guérit un malade le jour du sabbat. Les messieurs de la religion vont le tarabuster parce qu'il brise le repos du sabbat. Alors Jésus les met devant la priorité de la vie chrétienne: Est-ce que la loi est supérieure à la charité? Jésus est souvent en désaccord avec le système religieux du temps. Alors ce matin, Jésus vient me placer devant ma priorité comme chrétien. Est-ce que respect de la loi est plus important que rendre service ou faire la charité? Ce serait intéressant de nous écouter parler en toute honnêteté. J'entends encore aujourd'hui des discours et même des prises de décisions où Jésus aurait sans doute des choses à dire. Dans certains coins de notre vie chrétienne et en Église la loi a trop souvent remplacé l'Évangile. Nous sommes invités à une méditation qui devra changer notre vie au quotidien. J'entends encore à mes oreilles certains propos que des confrères me faisaient en toute charité. Un jour, lors d'une réunion du conseil du presbyterium, un prêtre avait vilipendé un confrère parce qu'il avait fait des choses en liturgie qui n'était pas conforme à la stricte observance. Notre Évêque lui avait dit: Et si cela avait fait prier les gens, ce ne serait pas bon quand même. Je suis bien conscient que dans la liturgie, les règles sont souvent plus importantes que la prière du peuple chrétien. C'est ce que mes professeurs de liturgie m'ont répété à l'occasion. C'est une autre question qui m'est posé ce matin: Où sont mes priorités? Dans le respect intégral des lois ou dans l'amour et la prière du peuple chrétien?    

 

samedi, 05 septembre 2020 14:46

Méditons.

Écrit par

La fin de la chrétienté n'est pas la fin de la religion,  mais la libération du christianisme pour rencontrer le Dieu qui s'est révélé dans la Parole, et a été vécu par des miliers de croyants. P. René Côté

 

mercredi, 02 septembre 2020 14:18

Pensons-y.

Écrit par

L'homme le plus fort au monde est celui qui a le coeur assez grand, les idées assez claire et les reins assez solides pour traiter les femmes de la seule manière qui soit acceptable: AVEC RESPECT.    Boucar.

 

lundi, 31 août 2020 14:31

Écoutons Saint Paul.

Écrit par

Saint Paul écrit aux Corinthiens: "Je ne suis pas venu chez vous avec le prestige du langage ou de la sagesse. Je n'ai voulu rien d'autre que de faire connaitre Jésus, le Messie crucifié. C'est dans la faiblesse, tout craintif que je me suis présenté devant vous."  Je me souviens d'un prêtre qui en arrivant dans une nouvelle paroise où il y avait des problèmes et l'arrivée fut difficile, il leur avait dit: Je suis venu ici pour deux raisons, vivre avec vous, vous connaitre et vous aimer. C'est la leçon de Saint Paul, aller vers les autres avec le drapeau de l'amour, de l'accueil et de la bonté à l'exemple de Jésus.

 

jeudi, 27 août 2020 14:40

Veiller. Mth 24, 42-51.

Écrit par

Veillez, car vous ne savez pas quel jour le Seigneur vient. Le Seigneur est toujours présent dans nos vies et se manifeste ou se laisse découvrir sans crier gare. Il se laisse découvrir dans le regard d'un malheureux qui cherche un peu d'amour.  Il se laisse découvrir dans le rire spontané de quelqu'un qui vit une grande joie, dans le cri du bébé en quête d'amour, entre les mains d'un vieillard égrenant son chapelet etc .. C'est à travers la vie que Jésus Christ se laisse trouver. Jésus nous parle à travers ce que nous vivons, il suffit d'écouter ou de savoir  lire. 

 

mercredi, 26 août 2020 16:30

Un extérieur propre.

Écrit par

Jésus fustige ce matin les gens qui soignent l'extérieur et néglige l'intérieur. A les voir au dehors, ils semblent des anges, mais à l'intérieur "ce sont des anges cornus".. En lisant ces textes, je reviens toujours à la parole de Dieu qui est la lumière pour éclairer notre agir.  Il me semble que la parole de Dieu n'a pas joué dans nos vies et notre vie comme Église  son rôle d'éclairage et de guide au quotidien. Et quand nous avons commencé comme prêtre à faire homélie au lieu du sermon, nous n'avions pas la pérparation nécessaire pour faire le changement.  J'entendais souvent: Nous faisons des "sermolie." Nous avons fait une lecture logique et exégétique de la Parole au lieu d'une lecture symbolique. Nous avons vécu un extérieur très beau avec une pratique religieuse forte, mais l'»intérieur était trop souvent vide. Quand je rouspétais à la maison surtout au retour des messes devant des choses que je jugeais pas justes, mes parents me faisais taire. C'est comme cela que ça marche, M. le Curé l'a dit.  Nous agissions par obéissance à des normes et non par une poussée intérieure. Aujourd'hui nous voulons redorer le fleuron de la Parole dans nos vies, mais c'est difficile de créer le climat nécessaire. La Parole doit devenir pour nous une nourriture quotidienne qui nous prmettra de nettoyer l'intérieur de notre cruche. Bonne journé.

 

Page 1 sur 31