Spiritualité

Homélies, réflexions et spiritualité

Spiritualité

vendredi, 08 février 2019 15:57

L'amour fraternel.

Écrit par

"Que demeure l'amour fraternel. N'oubliez pas l'hospitalité: elle a permis à certains, sans le savoir, de recevoir chez eux des anges. Souvenez-vous de ceux qui sont en prison comme si vous étiez prisonniers avec eux. Souvenez-vous de ceux qui sont maltraités, car vous aussi, vous avez un corps." He. 13, 1. La charité fraternelle est une des caractéristiques essentielles de la communauté chrétienne. Il ne s'agit pas seulement de donner des sous aux pauvres. Il s'agit aussi de voir derrière le pauvre, le prisonnier, la victime de torture, une personne humaine qui a besoin d'accueil et d'amour parce que trop souvent ces personnes sont victimes de systèmes qui les oppriment. Il y a toujours une personne à aider et à écouter. Nos communautés chrétiennes doivent devenir de ces oasis d'accueil, d'écoute, de pardon et d'accompagnement en vue de la guérison.

Je bénis cette journée qui commence, car elle sera remplie de l'amour du Christ..

 

vendredi, 01 février 2019 16:16

Méditons.

Écrit par

"Malheureusement, notre société de gagnants emgagés dans une course effrénée nie toute valeur à la personne qui, ralentie par l'âge, un handicap ou une souffrance moral, s'écarte du peloton. Désemparée devant la détresse, elle ne sait plu saccompagner les personnes en perte de repères ou leur donner le temps de recul nécessaire à l'intégration d'un deuil." Nicole Croteau, Heureux les pauvres? P. 146. Nous vivons dans une société où l'être humain est jugé à partir de sa performance ou de son rendement. La place se rétrécit constamment pour l'être humain en perte de vitesse. L'auteure de ce volume: Heureux les pauvres? l'a vécu de l'intérieur et nous l'explique bellement.

 

mercredi, 30 janvier 2019 17:54

Une réflexion.

Écrit par

Maurice Zundel écrivait en 1963: "Il est évident que, si l'homme de la rue est si souvent comlètement étranger à ce qui se passe dans nos églises, c'est parce qu'il ne s'y passe aucun événement susceptible de le toucher tant soit peu. Il ne s'y sent aucunement atteint et concerné au plus intime de lui-même."  Ce ne pourrait-il pas expliqué ne grande partie le vide de nos églises?

"La présence réelle dans l'Euccharistie, (...) n'est réelle pour moi , ou du moins n'a de sens, que dans la mesure où je suis moi-même une préssence réelle à toute l'Église et à tout l'univers. M.Z.  Nous avons à redécouvrir le sens de l'Eucharistie.

 

lundi, 28 janvier 2019 18:27

Bienheureux les pauvres.

Écrit par

Il est plus facile de louer la pauvreté que de la supporter. John Heywood.

 

samedi, 19 janvier 2019 17:23

Pensée.

Écrit par

Sera-t-il possible que celle qui m'a reçu, nu, dans ses bras à ma naissance, me reçoive aussi, nu, dans ses bras à ma mort. J.Y.Quellec.

Si tu ne peux pas prier. laisse-toi aiemr par Dieu. Sr Catherine-Marie de la Trinité

 

jeudi, 10 janvier 2019 20:52

Sauvé!

Écrit par

Voila ce qui m'apparait être le salut. Tout ce qui rend l'être plus humain envers lui-même et envers les autres.  Plus humain, ce qui indique de vivre davantage dans l'amour, dans le respect de soi et des autres, dans l'ouverture et l'expression de ce qu'il y a beau et de plus grand en soi. Être plus humain, être sauvé, c'est être moins contrôlé par ses peurs, par ses blessures, par ses blocages. C'est ce qu'exprime Ezéchiel: Ainsi parle le Seigneur Dieu: Je vais ouvrir vos tombeaux  et vous en ferai sortir Ô mon peuple. M. L.

lundi, 07 janvier 2019 18:39

Pensée spirituelle.

Écrit par

Le pauvre, voila le peuple de Jésus. Et quand Jésus vient au rendez-vous de la communion, il vient toujours avec son peuple.

Je ne peux pas communier à Jésus sans communier à mes frères et soeurs. J. Debruynne.

 

dimanche, 06 janvier 2019 16:44

Un petit mot sur l'Eucharistie.

Écrit par

En  méditant ce matin, je retiens trois dimensions importantes de l'Eucharistie:

Elle est nourriture: Jésus Christ se donne à nous comme nourriture comme force pour vivre pleinement la vie chrétienne et la mission qu'Il nous a donnée.

Elle est communion: vécue durant un repas, Jésus veut bien nous signifier qu'il nous donne un moyen de vivre la communion avec Lui et les uns avec les autres. Je viens communier au christ parce que je suis un être de communion. Ma communion au Christ vient intensifier ma communion à mes soeurs et frères pour faire communauté.

Elle est envoie en mission: La fin de l'Eucharistie est la mission. "Faites ceci en mémoire de moi." Il ne s'agit pas de répéter les gestes de Jésus mais de rendre présent ce qu'il a enseigné, témoigné, et la mission donnée de faire des disciples. La célébration de l'Eucharistie est comme un tremplin où on se prépare à sauter dans la rivière de la mission.

Notre Eucharistie n'est-elle pas devenue une célébration dont la fin est la communion? Méditons .....

 

dimanche, 30 décembre 2018 16:19

Bénir.

Écrit par

"Bénir, c'est dire du bien à l'autre, c'est lui souhaiter du bien, projeter le bien comme une onde de choc. Bénir, c'est provoquer chez l'autre une vague de rétsablissement." 

Yvon Joseph Moreau, moine cistercien.

 

vendredi, 21 décembre 2018 15:56

À méditer.

Écrit par

On peut être instruit dans la société, on s'inspire uniquement dans la solitude. J. W.  Goethe.

Le plus grand devoir dans une relation entre deux personnes est que chacune protège la solitude de l'autre. Rainer Maria Rilke.

 

Page 4 sur 17