Spiritualité

Homélies, réflexions et spiritualité

Spiritualité

jeudi, 09 février 2017 00:07

Réflexion spirituelle.

Écrit par

Pierre-Jean Labarrière écrit: "Au vrai, n'est-ce pas en tant qu'il est fils d'Adam que Jésus peut être dit Fils de Dieu?" Ne pourrais-je pas dire alors: N'est-ce pas en tant que je suis homme que je peut être appelé fils de Dieu? Plus nous sommes proche de l'humain créé à l'image de Dieu que nous sommes enfant de Dieu. D'ailleurs Thérèse d'Avila disait:"Ne coyons pas que nous entrerons au ciel avant d'être entrées dans notre âme." Le ciel, la vie éternelle serait d'abord en nous? Une bonne maitère à réflexion.

mercredi, 01 février 2017 15:45

Passe en avant.

Écrit par

"Voici l'agneau de Dieu, (...) voici un homme qui est passé devant moi." Jn 1, 29, Jean Baptiste nous présente le Fils de Dieu en nou srévélant qu«,il est passé devant lui. Pourtant Jean est venu avant Jésus, il est plus vieux que lui, il devrait avoir la préséance. Jean a laissé passer le Cchrist devant lui. Ce n'est pas son projet qu'il est venu réaliser mais celui du Père. Il est venu présenter l'envoyé du Père. Je me suis demandé si j'imitais Jean dans mes projets: est-ce que je laisse passer Jésus devant moi ou si je réalise mes projets? La mentalité au Québec a changé depuis quelques années, les besoins des chrétiens ne sont plus les mêmes, la façon de vivre les valeurs est changée; j'ai regardé la vie de notre Église où j'ai oeuvré depuis 50 ans et je crois que nous avons réalisé nos projets et le Seigneur n'a pas toujours été en avant de nous. Ne sommes-nous pas davantage défenseurs d'un système religieux et de traditions de pratiques que pasteurs des projets de Dieu? C'est la question que Jean vient me poser ce matin. Jean conduit à Jésus non à une doctrine ou des pratiques.

dimanche, 29 janvier 2017 23:52

Question...

Écrit par

"Que cherchez-vous?" Jn 1, 38. Jésus voyant que des gens le suivait leur demande ce qu'il cherche. Et ceux-ci répondent: "Où demeures-tu?" Jésus leur répond simplement: "Venez et voyez." Voila une belle démarche d'évangélisation. Je devrais apprendre à demander à tous ces gens que je rencontre et me parle de la pratique religieuse ou de l'Église: "Que cherchez-vous?" L'important ne serait-il pas de savoir ce que nos contemporains cherchent ou désirent? Nous avons toujours des réponses toutes faites et souvent nous sommes en dehors de leurs préoccupations. L'important n'est pace que nous avons à leur dire, mais ce dont ils ont besoin de savoir. Ne sommes-nous pas trop centrés sur une doctrine à faire connaitre et oublions de rencontrer les gens et leur donner le vin dont ils ont besoin. Jésus n'a pas donner de réponse, il a invité: Venez et voyez, c'est à dire regardez le témoignage de vie que je vais donner, l'enseignement que je vais faire et vous saurez ou je demeure. Ils allèrent et restèrent. Puissions-nous comme  le Christ donner ce goût de rester dans la joie.

 

vendredi, 13 janvier 2017 00:16

Le sacré.

Écrit par

Jacques grand'Maison écrit dans son livre "Une spritualité laïque au quotidien", En des mots très simples, je dirais que pour le Dieu de la Bible et des Évangiles, le sacré, la transcendant, c'est l'être humain surtout le pauvre, le fragile." 

Et sur une stèle, il est écrit: Si tu vas au bout du monde, tu trouveras des traces de Dieu, si tu vas au fond de toi-même, tu trouveras Dieu lui-même. Et Jacques termine son livre avec ces mots: Les laïques seront les principaux transmetteurs de la foi, et les communautés chrétiennes qui se donneront leurs pasteurs. Ce qui nous arrive est une grâce qui illustre parfaitement ce propos de Bonhoeffer: "L'Église est pour ceux qui ne sont pas en elle."

Notre société nous lance un appel saurons-nous le voir comme une grâce? Revenir à l'humain qui est le reflet de Dieu. L'avenir de l'Église dépend de notre façon de gérer le présent. Et ce présent nous invite au spirituel au coeur même de l'être humain.

En méditant ces lignes presqu'au soir de ma vie, J'ai le sentiment d'avoir travaillé à maintenir des choses en place, et surtout ce sentiment d'être arrivé là où tout commence.

jeudi, 29 décembre 2016 18:23

Pensée spirituelle.

Écrit par

"Il ne faut pas appeler richesse les choses que l'on peut perdre." Léonard de Vinci.

lundi, 26 décembre 2016 20:05

Pensée.

Écrit par

Il est tellement facile de dire: "Je ne crois pas en Dieu" puisque Dieu nous autorise à prononcer ces paroles avec impuinité. Ce sont nos actes qu'il observe." Gandhi.

 

mercredi, 21 décembre 2016 15:39

Noël.

Écrit par

"Noël est le fruit du plus beau: Je t'aime. Puisse-ce plus beau je t'aime être celui qui sort de ton coeur en ce jour de Noël."

dimanche, 04 décembre 2016 20:48

Gravir la montagne.

Écrit par

Gandhi disait: "La religion, c'est comme une montagne, chacun la gravit à sa façon et à son rythme, mais il n'y a qu'un sommet." Nous sommes tous en marche vers le sommet qui le Christ et la vie éternelle, mais chacun avance à sa façon. Il y a le pas du vieillard prit de rhumatisme, qui traine son talon et qui prend du temps à monter. Il y a le pas de l'ado qui monte en dansant et qui s'écarte souvent du sentier battu. Il y a le pas de l'adulte qui veut souvent faire lui-même son propre chemin. Parvenu au sommet, les uns s'assoient à côté des autres bénéficiant du même résultat. 

Ce qui distingue les hommes, ce n'est pas la foi, mais la façon de l'intégrer et les chemins prit pour arriver au but. La difficulté est d'accepter que tous ne prennent pas le même sentier mais qu'ils arriveront tous au même but. La spiritualité est cette valeur intérieure qui me permet d'aller allègrement jusqu'au bout. L'important est de travailler à l'intérieur de notre propre religion pour améliorer les sentiers.

 

mercredi, 09 novembre 2016 15:02

Patron ou architecte.

Écrit par

Saint Paul nous dit en sa première lettre aux Corinthiens: "Vous êtes une maison que Dieu construit. Selon la grâce que Dieu m'a donnée, moi, comme un bon architecte, j'ai posé la pierre de fondation. La pierre de fondation , personne ne peut en poser d'autre que celle qui s'y trouve: JÉSUS CHRIST." 1 Cor. 3, 9-12. Voila une piste d'évangélisation: Découvrir la pierre de fondation posée dans chacune de nos vies. Découvrir Jésus Christ au coeur de nos vies. Nous ne sommes plus à l'heure de la catéchèse, mais à l'heure du kérigme. Nous ne sommes plus à l'heure de l'enseignement mais de la découverte. Est-ce que nous posons les fondations ou si nous plaçons des structures où il n'y a pas de fondation? Notre priorité pastorale à Gaspé trouve toute son importance: Semons la Parole; faisons découvrir le Christ, le reste viendra par surcroit.

mercredi, 12 octobre 2016 13:45

Semons.

Écrit par

Le semeur est sorti pour semer. Il ne soucia pas de la terre mais resta confiant dans la qualité de la semence. Aujourd'hui nous sommes invités par le Semeur a jeter la semence partout: semons la Parole de notre Dieu, semons l'amour, semons le pardon, semons la miséricorde a profusion, avec générosité pour que l'une ou l'autre féconde et éclaire les générations futures.

Page 4 sur 8