Spiritualité

Homélies, réflexions et spiritualité

Spiritualité

mercredi, 08 avril 2020 12:28

Un ilot.

Écrit par

Nous, les bons vieux pratiquants du dimanche, sommes comme un ilot au coeur de l'océan ecclésiale. Notre seule façon de rejoindre nos soeurs et nos frères éloignés est d'apprendre à nager comme eux.

mardi, 07 avril 2020 18:58

Bénédiction

Écrit par

"Parfois quand je préside l'Eucharistie dans des pettis groupes,  au moment de la bénédiction à l'envoie, je demande aux gens de bénir leur voisin en traçant une croix dans leur main. La main avec ses lignes de vie est l'image de notre vie. En traçant une croix dans cette main, nous confessons que toutes ces lignes sont embrassées de l'amour de Dieu et qu'ainsi tous ces chemins de notre vie sont transformes en chemin de sainteté et que Dieu tient sa main miséricordieuse au-dessus de nous, que nous sommes portés dans sa main et que nous y sommes à l'abri." Père A. Grün. J'ai vécu cette expérience quelque fois, c'est assez impressionnant.

 

Le Père De Lubac, nous rappelant que la fin de l'Eucharistie est la mission écrivait: "Pour que le fleuve de la Tradition parvienne jsuqu'à nous, il faut perpétuellement désensabler son lit." le temps de jeûne des célébrations  que nous vivons présentement sera sans doute un temps pour désensabler le lit de nos célébrations pour en retrouver tout le dynamisme.

lundi, 06 avril 2020 20:54

Un message de Marc-Aurèle

Écrit par

Creuse au-dedans de toi. Au-dedans de toi est la source du bien., et une source qui peut toujours jaillir si tu creuses toujours. Marc-Aurèle. 

lundi, 06 avril 2020 15:46

Un geste d'amour.

Écrit par

"Marie avait pris une livre d'un parfum très pur et de grande valeur; elle répandit le parfum sur les pieds de Jésus, qu'elle essuya avec ses cheveux.; la maison était remplie de l'odeur du parfum." Jn 12, 1-11. L'amoureuse vient manifester son amour à Jésus. C'était pendant un  repas, donc un moment de communion.

Pendant que je méditais ce texte, deux personnes par un appel téléphonique m'ont répandu un peu de parfum dans le coeur. en ce temps d'isolement, la parole de Dieu prend à nos yeux un sens plus près de nous encore. Aujourd'hui à qui Jésus m'enverra porter le parfum de l'amour, de la tendresse? Hier soir j'entendais à "Tout le Monde en Parle," des hommes et des femmes qui portaient en eux le parfum de l'amour et du souci de l'autre.  Nous sommes invités aussi à un moment d'action de grâce pour tous ces gestes de bonté à l'égard des plus vulnérables. L'Esprit du Seigneur travaille d'une façon merveilleuse au coeur de notre monde afin que la vie soit remplie de tendresse et de sérénité. Bénissons-nous les uns les autres dans notre confinement.

dimanche, 05 avril 2020 15:43

Ma prière.

Écrit par

"Une légende raconte qu'au monastère de Piedra, après une épuisante séance de prières matinales, le novice demanda à l'abbé si les prières rapprochaient Dieu des hommes.

Je vais te répondre par une autre question, dit l'abbé. toutes ces prières que tu fais feront-elles se lever le soleil demain?

Évidemment non! Le soleil se lève parce qu'il répond à une loi universelle!

Eh bien, cela répond à ta question. Dieu est près de nous, indépendemment des prières que nous faisons.

Voulez-vous dire que nos prières sont inutiles!

Absolument. Si tu ne te réveilles pas de bonne heure, tu ne verras jamais le soleil se lever. Si tu ne pries pas, bien que Dieu sois toujours là près de toi, tu ne  remarqueras jamais sa présence." 

La prière n'amène pas Dieu près de nous, mais nous fait découvrir sa présence près et en nous. Elle nous met en communion avec cette présence divine en nous.

samedi, 04 avril 2020 13:29

Un message pour nous.

Écrit par

Après la résurrection de Lazare, les chefs religieux complotèrent pour se saisir de Jésus pour l'arrêter avant qu'il  ne détruise leur religion. Jésus était venu "pour rassembler les enfants de Dieu dispersés." Jn 11, 45-57. Jésus est venu rassembler dans l'amour et voici que les chefs religieux du temps cherchent à le mettre à mort. Jésus  est condamné par ceux-là même qu'il est venu libérer de leur système qui écrase les gens. 

Ceci me rappelle un autre épisode plus récent. En 1550, les cardinaux écrivaient au Pape Jules 111 un petit message assez éloquant. "La lecture de l'Évangile ne doit être permise que le moins possible surtout en langue moderne et dans les pays soumis à votre autorité. (...) Il est donc nécessaire que la Bible soit enlevée et dérobée des mains du peuple avec zèle, toutefois sans provoquer de tumulte." J'en ai passé un bout qui m'apparait trop scandaleux. (tiré de documents conservés à la Bibliothèque Nationale de Paris.)

Ces textes ce matin à la porte de la Semaine Sainte m'invitent à une réflexion profonde et viennent raffermir ma foi. Si on s'attaque à Jésus Christ, si on dérobe sa parole aux mains des chrétiens, c'est que cette présence est dérangeante. Ceci vient me dire aussi que comme être humain, il m'est facile ou tentant de déroger  à l'enseignement de Jésus qui ne veut pas suivre le même chemin que moi. A la porte de la Grande Semaine, ces textes m'invitent à vivre autrement ces jours saints. Je ne verrai pas de la même façon le repas de Jésus le jeudi saint au soir. Je suis prêtre de mon Église, j'ai été grand prêtre dans cette Église. J'aime cette Église peuple de Dieu, Église du terrain et en communion avec elle je vais vivre les Jours Bénis qui s'annoncent.

vendredi, 03 avril 2020 14:05

Ma prière ce matin.

Écrit par

En sirotant mon café, voici la prière qui est montée en moi.

Seigneur, Présence d'Amour en ma vie:

Donne-moi la sagesse de prendre toutes les précautions nécessaires afin de déjouer le virus qui nous visite présentement.

Donne-moi la force de lutter contre cet ennemi sournois qui arrive sans prévenir.

Donne-moi la lumière pour m'éviter les imprudences qui pourraient mettre en danger ma vie et celle des autres autour de moi.

Donne-moi l'intelligence de méditer et d'intégrer les leçons de vie, de fraternité, de solidarité que nous pouvons tirer de cet événement afin que de ce temps d'épreuve nous sortions grandit.

jeudi, 02 avril 2020 14:32

La vieille maison

Écrit par

Un bon matin, un jeune adulte découragé et au bord de la déprime déambulait nonchalemment sur le trottoir. Il s'arrête devant une maison un peu délabrée qui semblait aller vers la ruine. Pendant qu'il la regardait quelqu'un passa et s'arrêta pour lui parler. Cette maison s'en va en ruine, seul son propriétaire peut y faire quelque chose, personne ne peut le faire à sa place. Et l'homme repartit.

 Le garçon reprit son chemin en se disant: cette maison, c'est moi, je tombe en ruine. Seul le propriétaire peut y faire quelque chose, nous ne pouvons pas le faire à sa place. Seul moi peut faire quelque chose pour que ma vie ne tombe pas en ruine. Il prit la décision de s'occuper de sa vie et elle changea complètement.

Mon désir de bonheur ne peu être comblé que par moi-même à la condition que je ne le cherche pas à l'extérieur de moi.

mercredi, 01 avril 2020 13:45

Ma prière matinale.

Écrit par

Je m'inspire et je parodie, ce matin, d'un texte de Teilhard de Chardin, messe sur le monde pour ma prière matinale.

Ce matin, Seigneur, je n'aurai pas de messe mais je veux m'élever au-dessus des symboles et des rites pour t'offrir, moi ton prêtre, sur l'autel de la terre, le travail, le courage de toutes les personnes qui affrontent le danger sur tous les chantiers du monde pour nous assurer les biens essentiels.

Mon calice et ma patène, ce sont aujourd'hui ces coeurs ouverts à la détresse du monde pour apporter un baume sur les plaies physiques, spychologiques et intellectuelles des femmes, des enfants et des hommes d'aujourd'hui dans cette crise que nous vivons.

Un à un je te les offre, Seigneur, je les vois et je les aime; toute cette troupe anonyme qui à travers le monde brave le danger, dans la foi et l'esprit de service, pour offrir à leurs soeurs et leurs frères le fruit de leur science, l'amour de leur coeur et la sueur de leur front. 

Reçois, Seigneur, cette Hostie vivante que l'univers t'offre à l'aube de ce jour. Ce pain, notre effort si minime soit-il pour apaiser le douleur et faire renaitre l'espérance. Ce vin de la tendresse et de l'amour pour réconforter les personnes en détresse. Au fond de chacune et chacun de nous tu as inscrit cette parole: "Je suis avec vous jusquà la fin.

mardi, 31 mars 2020 14:57

Je verrai ...

Écrit par

J'en suis sûr, je verrai la bonté du Seigneur sur la terre des vivants. Ps 26, 13. Si je regarde tout ce qui se vit autour de moi en ce temps de pandémie,  cette parole du psaume  se réalise sous mes yeux. Oui, la bonté du Seigneur se magnifie sous nos yeux à travers toutes les bontés déployées par les gens en faveur des plus faibles, des blessés, des enfants. OUI je vois la bonté du Seigeur sur notre terre. Sachons dire MERCI. 

Page 5 sur 29