homelie2

Homélies, réflexions et spiritualité

Homélies

mardi, 29 septembre 2015 14:01

Un peu de sel, s.v.p.

Un bon monsieur pharisien demande à Jésus: Est-il permis à l'homme de renvoyer sa femme? Jésus le regarde sans doute avec un sourire en coin et lui répond: Dieu créa l'homme et le femme, deux êtres égaux pour réaliser son plan d'alliance. Ne séparez pas ce que Dieu a unit. A l'époque, dans une soiciété patriarchale, la femme était la propriété de l'homme; il pouvait donc en disposer. Jésus nous dit que tel n'est pas le projet de Dieu. La femme n'est ni au service de l'homme ni son objet. Elle est égale en dignité et exerce son rôle en coresponsabiltié avec l'homme pour réaliser le plan de la création: Une vie d'alliance entre les êtres humains et avec Dieu. Ne séparez pas ce que Dieu a unit. Un peu de sel, s.v.p. Nous vivons depuis toujours dans une société patriarchale donc dominée par l'homme. C'est encore vrai aujourd'hui. Les femmes arrachent morceaux par morceaux leurs droits et leur liberté. Chaque année des milliers de femmes disparaissent, violées,  massacrées, tuées.  Victimes d'une société qui a du mal avec la dignité et l'égalité des personnes. Nous devons ouvrir des maisons pour prendre en charge les femmes et les enfants vicitmes de cette société. Un…
mardi, 22 septembre 2015 18:50

Où sont nos démons?

Les apôtres ont fait une petite crise d'adolescence. Des personnes font du bien sans leur permission. Ils ont le monopole de l'agir pastoral. Mais liassons-les s'amuser et méditons le texte d'Évangile d'aujourd'hui. Jésus chasse des esprits mauvais. Dans l'Évangile, souvent Jésus chasse des démons. Beaucoup de personnes semble  prises par les démons. Aujourd'hui, nous comprenons le message autrement. Quels sont ces démons qui hantent le monde: le racisme, l'appât du gain, l'homophobie, la jalousie, l'injustice, le mépris des petits, des pauvres, etc ... Ce sont des démons modernes qui hantent encore notre monde. Nous connaissons aussi des personnes qui chassent ces démons. Les gens engagés dans la lutte contre la violence faite aux enfants et aux femmes, les personnes qui luttent contre la pauvreté, l'injustice, la rejet des pauvres et des étrangers, etc ... Ces gens ne sont pas tous dans notre bergerie. La plupart sont des personnes qui ont abandonné toute pratique sacramentelle et sont restés avec la pratique évangélique sur le terrain. L'Esprit n'attend pas nécessairement le oui de l'Église officielle ou les licences en théologie. L'Esprit s'adresse au coeur. Une chose qui m'étonne est le silence de l'Église officielle dans nos paroisses devant ces réalités évangéliques. Comme si les personnes…
vendredi, 28 août 2015 14:35

Sur une route de croissance.

La fréquentation quotidienne de la Parole de Dieu nous conduit à mieux comprendre l'aventure qui nous concerne. Aujourd'hui je médite sur une facette de la route de croissance où nous cheminons au quotidien. Saint Irénée disait que l'homme était un être en croissance et que l'aventure de la Genèse était une crise de croissance. L'évolution dans a compréhension du pardon comme de l'alliance nous éclaire sur le sujet.Au livre de l'Exode, on nous parle de la loi du talion: "Qui frappe un homme à mort sera mis à mort. Qui frappe son père ou sa mère sera mis à mort. (...) »Œil pour œil et dent pour dent." Ex. 21Au livre du Lévitique, un progrès se fait sentir dans la perception du pardon:"Parle à toute la communauté d'Israël: Soyez saints car je suis saint, moi, le Seigneur votre Dieu." Lév. 19. Ce chapitre parle davantage de compassion mais il fait état de normes sévères à vivre. Ce n'est pas encore l'amour de l'ennemi.Certaines pierre d'attente sont placées: "Je ne lui rendrai pas le mal qu'il m'a fait. Prov. 20, 22."Si ton ennemi a faim donne-lui à manger, s'il a soif donne-lui à boire" Prov. 25, 21. "Ne garde jamais rancune…
Page 13 sur 13